Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3612)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (3651)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (3651)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » SSHF / Franco-Midland
Association La Société Sherlock Holmes de France
Les Quincailliers de la Franco-Midland
Loi 1901
SSHF/Franco-Midland  |  Statuts  |  Historique  |  Publications  |  Expositions  |  Réunions  |  Dons  |  Contributions


LA SOCIÉTÉ SHERLOCK HOLMES DE FRANCE A 24 ANS D'EXISTENCE

Des milliers de personnes dans le monde se passionnent pour Sherlock Holmes depuis plus d’un siècle. Cet intérêt a donné naissance à des sociétés holmésiennes dès 1934. Aujourd’hui, on en compte près de 300 sur les cinq continents. En France, les holmésiens se sont regroupés, depuis 1993, au sein de la Société Sherlock Holmes de France (quincaillerie Franco-Midland).

Le premier objet de notre association, à but non lucratif (loi 1901) (voir les Statuts), est de rassembler en France, dans tous les autres pays francophones, à San Remo en Italie, à Bruxelles en Belgique et à Birmingham en Angleterre, toutes les personnes qui s’intéressent à Sherlock Holmes.

Le deuxième objet de l’association est de mettre en évidence tous les liens existant entre Sherlock Holmes et la France.
Enfin, la SSHF a pour vocation de créer un véritable musée consacré à l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, et à la vie et aux méthodes de Sherlock Holmes (actuellement, nos collections et notre fonds documentaire sont conservés dans l’Allier, au siège de l’association).

Depuis sa création, l’assemblée holmésienne SSHF / Quincaillerie Franco-Midland s’est composée aussi bien d’universitaires, d’avocats, de journalistes enquêteurs, de chercheurs du CNRS, d’écrivains, de policiers que d’étudiants, de brodeuses, de violonistes, de photographes, de cuisiniers, etc.

Ses activités sont à la fois conviviales et éditoriales.

Ses membres y trouvent les moyens de partager leur passion en compagnie d’holmésiens français mais aussi étrangers.

Année après année, la SSHF a développé ses moyens de communication.

Pour les holmésiens ayant accès à Internet, un site web (vous y êtes, www.sshf.com) existe depuis plusieurs années. Administré par notre secrétaire Alexis Barquin, cet espace d’informations gratuites en ligne constitue une base de données formidable sur l’univers de Sherlock Holmes. Les productions de la SSHF depuis sa création y sont conservées et mises à la disposition du public.

En 2005, un forum de discussion a vu le jour, le « For Holmes ». N’hésitez pas à y partager vos connaissances et vos avis avec d’autres passionnés.

Tous ces médias sont là pour faciliter les rencontres qui restent les moments forts de notre activité. Un historique des manifestations passées (Historique) vous donnera un aperçu de leur contenu. Chaque année, des réunions ont lieu suivant l’actualité du moment.

Fin

COMMENT S'INSCRIRE ?

L'inscription se fait désormais uniquement en ligne sur notre site.

Elle est libre et gratuite, et ne nécessite que de remplir un formulaire d'identité.

Depuis 1993, date de sa création, la SSHF a constaté que le monde holmésien est très varié, et que la passion holmésienne se vit de façons très différentes au sein de notre association.

Un holmésien peut avoir un intérêt pour :

la lecture des aventures de Sherlock Holmes (le Canon),

la lecture de toute l'œuvre de sir Arthur Conan Doyle (Sherlock Holmes et ses autres héros comme l'archéologue aventurier Challenger, le général de brigade napoléonien Gérard, le boxeur Rodney Stone, le chevalier sir Nigel Loring, le pirate Sharkey, etc.),

la vie et l'œuvre de sir Arthur Conan Doyle,

le roman policier en général,

le roman d'aventure scientifique,

les méthodes d'investigations en général et dans tous les domaines,

l'histoire et les techniques de la police scientifique,

la lecture d'études d'holmésologie, science qui applique les méthodes d'investigation de Holmes sur la propre vie du héros et sur les circonstances de ses aventures, conduisant parfois l'amateur à la rédaction d'études publiées dans les journaux et les magazines des sociétés holmésiennes,

la communauté internationale des holmésiens et leurs activités (clubs, publications, manifestations, réunions, rencontres),

la lecture de pastiches, œuvres mettant en scène Sherlock Holmes, écrites par d'autres auteurs que sir Arthur Conan Doyle,

les adaptations des aventures de Sherlock Holmes au théâtre, à la radio, au cinéma, à la télévision, en jeux vidéos, etc.,

les comédiens ayant joué le personnage de Sherlock Holmes (William Gillette, Basil Rathbone, Jeremy Brett, Robert Downey Jr...),

la collection d'objets divers dont la forme et/ou le contenu sont inspirés par Sherlock Holmes (figurines, jouets, objets de décoration, timbres, documents publicitaires, etc.),

la reconstitution en costumes victoriens d'épisodes décrits dans les aventures de Sherlock Holmes,

l'époque des aventures de Sherlock Holmes (1880/1914) par son histoire, sa culture, sa mode, etc.

les personnages contemporains de Sherlock Holmes comme Jack the Ripper, Dracula, le docteur Jekyll, Phileas Fogg, le capitaine Nemo, etc.

la culture et la civilisation britannique,

le tourisme sur les lieux associés aux aventures de Sherlock Holmes (Londres, la campagne anglaise, la Suisse, etc.),

un point commun avec Sherlock Holmes (fumeur de pipe, violoniste, boxeur, chimiste, etc.),

les personnages qui entourent Sherlock Holmes dans le Canon (fans de Watson, de Moriarty, de Mrs Hudson, d'Irene Adler, etc.).

Un holmésien peut n'avoir qu'un seul des intérêts cités, mais très souvent il en revendiquera plusieurs parmi cette liste. De la même façon, un holmésien ne partagera pas certains de ces intérêts avec ses camarades de club. Il en est même qui peuvent le surprendre, voire lui déplaire.

Toutes ces facettes de la passion holmésienne se retrouvent obligatoirement représentées au sein des sociétés dédiées au détective et l'antenne française ne fait pas exception.

Ce mélange des genres (et de ces populations) associe des publics qui n'ont rien en commun ou presque. C'est une des richesses de ce phénomène qui sait réunir les jeunes et les anciens, les hommes et les femmes, les Français et les étrangers, les érudits et les fans, etc. Dans le bon sens du terme, n'importe qui peut aimer Sherlock Holmes et devenir holmésien.

Ce constat réjouissant ne doit cependant pas dispenser les sociétés holmésiennes de réfléchir à adapter leurs activités pour satisfaire la demande de chacun. En effet, si l'on ne tient pas compte de la disparité des multiples façons de vivre sa passion, on prend le risque de ne pas satisfaire l'ensemble des demandes et des attentes. Il serait triste de s'ennuyer dans son club si l'intérêt particulier que l'on porte à son héros n'est jamais illustré ou évoqué. Et il y a encore pire, à savoir, être ennuyé par certaines facettes de cette passion, ou ennuyer les autres lors des rencontres holmésiennes.

La SSHF, forte de nombreuses années d'expérience, souhaite aujourd'hui mettre en place une nouvelle organisation en proposant des groupes thématiques où une facette de la passion holmésienne sera au menu. On pourra s'engager ou participer à autant de groupes que l'on souhaite, mais également « éviter » ceux qui ne répondent pas à nos attentes.

Nous vous invitons à découvrir ces groupes et à vous y inscrire gratuitement afin de partager votre passion avec d'autres personnes et de bénéficier des activités et des documents qui sont mis gracieusement à votre disposition grâce aux bénévoles de la SSHF.

Cette nouvelle aventure aura pour cadre la Quincaillerie Franco-Midland que je vous invite à découvrir ou redécouvrir ci-dessous...

Fin

LA QUINCAILLERIE FRANCO-MIDLAND

À sa création, la Société Sherlock Holmes de France a choisi de prendre pour nom Les Quincailliers de la Franco-Midland. Il s’agit d’une référence à la nouvelle The Adventure of the Stockbroker’s Clerk (L’Employé de l’agent de change).

Les holmésiens français sont ainsi associés à cette quincaillerie de diverses façons. Les actifs occupent des fonctions dans sa gestion (directeurs, représentants, employés, caissiers, chefs de rayon, etc.) et les passifs bénéficient de ses services (comme clients, invités, partenaires, fournisseurs, etc.).

Cet « habillage » fait partie de la tradition holmésienne anglo-saxonne qui puise dans l’œuvre fondatrice (les aventures de Sherlock Holmes de sir Arthur Conan Doyle, baptisé « le Canon ») des références élémentaires ou énigmatiques pour baptiser ses groupes, ses fonctions, ses actions et enrichir son vocabulaire en créant un lexique de termes canoniques (cités dans le Canon) connus et reconnus par les holmésiens, et volontairement mystérieux, voire surprenants, pour un public non-averti.

Les fondateurs de la SSHF ont cherché des références françaises dans le Canon et leur choix s’est arrêté sur celui de cette société de quincaillerie, la Franco-Midland, dont le siège est à Birmingham en Angleterre, mais dont toute l’activité est en France : “The Franco-Midland Hardware Company, Limited, with one hundred and thirty-four branches in the towns and villages of France, not counting one in Brussels and one in San Remo.” Les statuts de notre association (loi 1901) reprennent cette définition canonique : « Rassembler en France, dans tous les autres pays francophones, dans la ville de San Remo en Italie, dans celle de Bruxelles en Belgique et dans celle de Birmingham en Angleterre, toutes les personnes morales et physiques qui s’intéressent à Sherlock Holmes, personnage cité par Sir Arthur Conan Doyle ; créer, gérer et animer un musée consacré à l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle. »

Ainsi, on peut trouver un Grand dépôt de Paris et 134 succursales dans les villes et villages de France, plus une à Bruxelles, en Belgique, et une à San Remo, en Italie.

Les publications ont une forme quincaillière et victorienne (ou Belle époque). Citons Le Catalogue de la Franco-Midland, le Ironmongers Daily Echo, le QuinCahier.

L’hymne de la SSHF est La Quincaillière, sur l’air de La Marseillaise.

La bannière de la SSHF à la forme de celle d’une corporation de quincailliers.

Les fonctions et grades font écho au vocabulaire quincaillier.

Le rituel reprend le questionnaire d’embauche, apparaissant dans le récit de L’Employé de l’agent de change, entre Arthur Pinner et Hall Pycroft :

- À combien sont les Ayrshires ?
- 105 à 105,25.
- Et le New Zealand Consolidated ?
- 104.
- Et les British Broken Hills ?
- 7 à 7,6.

Mais le plus simple pour découvrir cette étrange quincaillerie, c’est de pousser sa porte d’entrée. Mr. Price et Mr. Harris vous attendent et vous invitent à devenir un Franco-Midland Regular... Cliquez ci-dessous pour vous inscrire :

Inscription

 


---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite