Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Travaux
Articles (90)
Critiques (597)
Fictions (119)

Outils
Bibliographie (3619)
DVDthèque (213)
Encyclopedia (5856)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (5856)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Toutes les news » John Galliano met en scène Sherlock Holmes
par
Alexis Barquin
John Galliano met en scène Sherlock Holmes
John Galliano: fashion with Sherlock Holmes
Janvier 22, 2010
DIVERS

John Galliano a présenté les multiples facettes du détective Sherlock Holmes vendredi soir lors de son défilé de mode masculine haut en couleurs, du gentleman maître de l'enquête policière à la décadence soyeuse des fumeries d'opium.

Vendredi 22 janvier 2010
PARIS (AFP)

Après une demi-heure d'attente et quelques huées impatientes, les centaines d'invités place Vendôme ont découvert une succession de quatre tableaux contrastés en moins d'un quart d'heure, nimbés dans une lumière rouge, des nappes de brouillard et des flammes.

Derrière une vitre ronde, figurant une loupe, une ombre chinoise se dessine: un mannequin à moustache, pipe courbée au coin de la bouche, portant le célèbre chapeau mou à rebord du détective du "Chien des Baskerville" et un manteau lourd en tweed recouvert d'une petite veste en plastique transparent.

Suivent une série de modèles, le regard charbonneux et l'air déterminé, avec des capes de guerrier chinois sur un vestiaire de chasse très anglais.

Deuxième tableau : des gentlemen gominés du quartier chic de Mayfair à Londres, costumes trois pièces rayés, chapeaux melons, parapluie en main et un oeillet blanc à la boutonnière. L'un d'entre eux est en boxer moulant blanc, porte-chaussettes noires et chaussures vernies, recouvert d'un simple manteau.

Place à l'exotisme et aux dessous affriolants: un peau rouge déambule torse nu en boxer jaune, maquillage rouge sur le visage et plumes sur la tête. Des corsets avec chemise et cravate coincée dedans, des peignoirs soyeux recouverts de dragons et de flammes, des boxers bicolores et provocateurs.

Enfin, le détective se laisse aller à une douce torpeur en pantalons bouffants, bermudas en soie, imprimés de fleurs blanches sur fond noir.

Le couturier britannique, connu pour ses excentricités, se fait attendre. Quand d'autres stylistes sortent des coulisses quelques secondes pour faire un vague salut de la main au public, M. Galliano ménage ses effets. Apparaissant derrière la loupe du début, il est debout, jambes écartés et poings dans les poches, de longues secondes.

Ses cheveux longs défaits, il se décide enfin à défiler lentement le long de la passerelle, après quand même plusieurs jets de flammes, les mains gantées jointes pour savourer les applaudissements.


 

Adhésion SSHF Adhésion SSHF Adhésion SSHF

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite
Politique de confidentialité