Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Travaux
Articles (90)
Critiques (597)
Fictions (119)

Outils
Bibliographie (3619)
DVDthèque (213)
Encyclopedia (5733)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (5733)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Toutes les news » Deux conférences sur Sherlock Holmes
par
Thierry Saint-Joanis
Deux conférences sur Sherlock Holmes
Holmesian lectures in Paris
Juin 22, 2007
HOLMÉSOLOGIE

Lors d'un colloque sur le film policier qui aura lieu à Paris les 25, 26 et 27 juin, deux conférences seront consacrées à Sherlock Holmes. L'une donnée par l'universitaire français Christophe Gelly. L'autre par notre camarade allemand Michael Ross, responsable de la société holmésienne Von Herder Airguns, Ltd et membre des BSI.







Le PEC 5 aura lieu à Paris les 25, 26 et 27 juin 2007, sur le thème “ Le film policier et criminel ”.


Deux conférences retiendront l'attention des holmésiens.








Le mardi 26 juin
de 16h30 à 19 heures, à l'Université Paris X-Nanterre : « Sherlock Holmes à l’écran : le cas de la série réalisée pour la Granada Television (1984-1994) » par Christophe GELLY, Université Blaise Pascal-Clermont 2, France.

Résumé :
Le détective créé par Arthur Conan Doyle, figure populaire par excellence, a suscité de très nombreuses transpositions cinématographiques, soit de ses aventures proprement dites, soit du personnage lui-même souvent mis en scène dans des histoires originales, c’est-à-dire en dehors du corpus écrit par Doyle. L’intérêt particulier de la série réalisée pour la Granada réside dans le projet des producteurs qui mettait l’accent sur l’authenticité historique de l’univers représenté dans la série : pour ce faire, ils firent appel à des chercheurs et des spécialistes de l’époque victorienne, qui ont guidé les différents réalisateurs et scénaristes dans ce sens. Il s’agit là d’une vision très originale dans la mesure où la plupart des autres adaptations s’en tiennent à un univers conventionnellement et non historiquement victorien. C’est donc à cette re-création d’une anglicité historique, et à ses présupposés, que nous nous intéresserons d’abord. Mais au-delà se pose la question de l’adaptation en elle-même : comment transposer à l’écran la structure narrative si particulière des nouvelles de Doyle, structure fondée sur l’ignorance du narrateur watsonien, finalement éclairé par Holmes dans la scène finale, archétype du genre policier ? Nous verrons que, tout en conservant partiellement cette structure, la série en question donne un rôle plus actif à Watson : du fait de l’énonciation filmique particulière, il devient non plus simple témoin mais acteur à part entière des intrigues. Enfin, nous tenterons d’analyser les répercussions de la notion de série centrée sur un personnage récurrent au niveau de l’adaptation et de sa structure narrative.

Université Paris X Nanterre
200, avenue de la République 92000 Nanterre







Le mercredi 27 juin  de 9h30 à midi, au Centre Wallonie-Bruxelles, à Paris : « Following the Tracks from Stage to Screen: The Detective in Theatre and Film in the Early Years of the Genre » par Michael ROSS, Université de Cologne/ Université de Siegen, Allemagne.

Résumé :
While it is a well-known fact that the detective genre was highly popular in the films of the 1910s, with such famous heroes as Sherlock Holmes (Nordisk, Eclair, Vitascope, Gaumont), Nick Carter (Eclair) and Stuart Webbs (Conti, Webbs), or, on the other side of the law, Arsène Lupin (Vitascope), it is little known that these films had their immediate predecessors in the popular theatre of the 1900s, with dozens of detective plays performed with great popular success throughout many European countries. My paper looks at the direct links between the detective genre in theatre and film, which can be found on the level of contents (plot, story, structure) as well as on the level of creative personnel, from authors and directors to actors. The main focus will be on those films and plays presented in Germany at the time, without omitting the broader European context of the emergence of the detective film.


Centre Wallonie-Bruxelles
127/129, rue Saint-Martin ou 46, rue Quincampoix 75004 Paris




Programme
 




























































































Lundi 25 juin 2007
Université Paris X-Nanterre




13h-30-14h : Accueil des participants
14h00-14h15 : Présentation du colloque
14h15-16h15 : Séance plénière (Bâtiment B, Amphi B2)


Président de séance : Christian Biet (Paris 10)


Joël AUGROS, Université de Paris 8, France : « Economie d’un genre : le policier »
Richard DYER, King’s College, Université de Londres, Royaume Uni : « Lethal Repetition : The Serial Killer in European Cinema »
 



Pause




16h30-18h30 : 3 ateliers en parallèle
 


Atelier 1 : Europe/Hollywood (1) Présidente de séance : Marguerite Chabrol (Paris 10), Bâtiment L, salle 218

Ann DAVIES, Université de Newcastle, Royaume Uni : « The Recovery of Lost Spanish History in Retro Noir »
Audun ENGELSTAD, Lillehamer University College, Norvège : « Generic Transformation: The Case of a Norwegian Film Noir »
Gunnar IVERSEN, Université de Trondheim, Norvège : « Texas, Norway – Mythic Space in Recent Norwegian Crime Films »
Alastair PHILLIPS, Université de Warwick, Royaume Uni : « Safebreaking  : Popular European Cinema or Transnational Film Noir? Jules Dassin’s Du rififi chez les hommes (1955) »
 
Atelier 2 : Politique (1) Président de séance : Laurent Marie (Dublin), Bâtiment L, salle 111

Guy AUSTIN, Université de Sheffield, Royaume Uni : « The « Scum » Versus the State in Banlieue 13 : Genre, Performance and Politics »
Valeria CAMPORESI, Université autonome de Madrid, Espagne : « Restrained Thrillers. Crime Dramas in the First Decade of Francoism »
Nevena DAKOVIC, Université de Belgrade, Serbie : « The Crime that Changed Serbia »
Renata MURAWSKA, Macquarie University, Australie : « Popular Crime Drama in Communist Poland in the 1960s and 1970s: Generic Legitimacy »
 
Atelier 3 : Gender (1) : Masculinités  Présidente de séance : Brigitte Rollet (ULIP), Bâtiment L, salle 128

Alain BRASSART, Université de Lille 3, France : « La virilité du héros dans les films policiers français. L’exemple de deux stars viriles confrontées à l’homosexualité »
Julia DOBSON, Université de Sheffield, Royaume Uni : « Jacques Audiard and the Crime Film : Contesting Filiations »
Theodora HADJIANDREOU, Université de Warwick, Royaume Uni : « On Asphalt Jungle, Du rififi chez les hommes and Bob le Flambeur : Criminal Masculinity in a Transnational Context »
Jacqueline NACACHE, Université de Paris 7-Denis Diderot, France : « La raison du plus faible : évolutions du masculin dans les formes policières du jeune cinéma français »

 



Mardi 26 juin 2007
Université Paris X-Nanterre




10h-12h : Séance plénière (Bâtiment B, Amphi B2)

 Présidente de séance : Raphaëlle Moine (Paris 10)


Marc VERNET, Université de Paris 7-Denis Diderot, France : « Le nationalisme du film policier français des années 50 »
Ginette VINCENDEAU, King’s College, Université de Londres, Royaume Uni : « Maigret pour toujours/ Forever Maigret »
 



Déjeuner




14h00-16h : 3 ateliers en parallèle
 



Atelier 4 : Politique (2)  Président de séance : Dominique Sipière (Paris 10), Bâtiment L, salle 111

Stephen LOWRY, Université de Stuttgart, Allemagne : « German Crime Movies in the Nazi Period »
Sergi RAMOS ALQUEZAR, IEP de Lyon, France : « L’évolution du film criminel dans le cinéma espagnol de la fin du franquisme »
Irmbert SCHENK, Université de Brême, Allemagne : « West-German crime drama around 1960 as an indicator of the psychosocial situation »
Aurélia VASILE, Université de Bourgogne/ Université de Bucarest, France/Roumanie  : « Le film policier roumain, un genre impur : succès populaire et discours politique pendant la période communiste »


 

Atelier 5 : Gender (2)  : Femmes  Président de séance : Alain Kleinberger (Paris 10), Bâtiment L, salle 218

Carmen HERRERO, Manchester Metropolitan University, Royaume Uni : « Reflections of Female Scorn: Un cos al bosc (1996, Joaquim Jordà) and El alquimista impaciente (2002, Patricia Ferreira) »
Taline KARAMANOUKIAN, Université de Caen, France : « Les héroïnes des séries policières au tournant des années 1970-80 : enjeux d'autorité et de légitimité autour de trois femmes qui mènent l'enquête »
Gwénaëlle LEGRAS, Université de Caen, France : « Les femmes mènent l’enquête  : Annie Girardot, une star emblématique des enjeux d’une tendance mineure du cinéma policier français contemporain »
Brigitte ROLLET, Université de Londres à Paris, France/Royaume Uni : «  Mauvais genres ? Les réalisatrices françaises et le polar »
 


Atelier 6 : Questions de réception  Présidente de séance : Geneviève Sellier (Caen), Bâtiment L, salle 128

Bernard BASTIDE, Université de Marne-la-Vallée, France : « La carotte et le bâton : la réception des films policiers français des années 1910 »
Bo FLORIN, Université de Stockholm, Suède : « SENSATIONAL! Reconsidering Swedish silent crime dramas »
Laurent MARIE, University College Dublin, Irlande : « Le sang n’est pas rouge » : polars, dollars, et critique communiste de l’après-guerre à la Nouvelle Vague »
Tytti SOILA, Université de Stockholm, Suède : « The Power of Film Reviews – on the normative attitudes on detective films in the Swedish magazines and papers in the 1950s and 60s »
 

Pause




16h30-19h : 2 ateliers en parallèle
 


Atelier 7 : Questions d’adaptation (1)  Présidente de séance : Jacqueline Nacache (Paris 7), Bâtiment L, salle 111

Catherine BERTHÉ-GAFFIERO, Université de Rennes 1, France : « Maigret au cinéma : sens et évolution d’un sous-genre policier »
Christophe GELLY, Université Blaise Pascal-Clermont 2, France : « Sherlock Holmes à l’écran : le cas de la série réalisée pour la Granada Television (1984-1994) »
Olof HEDLING, Université de Lund, Suède : « Popular Crime Drama as a Means for Regional Economic Development : Ystad, Sweden and the Wallander-films »
Yannick MOUREN, Paris : « Les adaptations françaises cinématographiques des romans de Boileau-Narcejac »
Darren WALDRON, Université de Manchester, Royaume Uni : « La Cérémonie  : adaptation française d'un roman criminel britannique »
 
Atelier 8 : Europe/Hollywood (2)  Président de séance : Richard Dyer (King's College), Bâtiment L, salle 128

François-Xavier MOLIA, Université de Paris 10-Nanterre, France : « Le ‘polar horrifique’ à la française : des superproductions entre Hollywood et Saint-Tropez »
Robert MURPHY, Université De Montfort, Leicester, Royaume Uni : « Women in British Film Noir »
Andrew SPICER, University of the West of England, Royaume Uni : « Autopsies of Society: The British Crime Thriller — 1968-1972 »
Mary WOOD, Birkbeck College, Université de Londres, Royaume Uni : « Dark Justice : Italian Film Noir and the 1970s in Popular Police Revenge Films »
 

Mercredi 27 juin 2007
Centre Wallonie-Bruxelles, Paris




9h30-12h : : 2 ateliers en parallèle
 


Atelier 9 : Questions d’adaptation (2) et Intermédialité  Présidente de séance : Laurence Schifano (Paris 10), Salle André Delvaux

Laurent GUIDO, Université de Lausanne, Suisse : « Entre polar et opéra: les structures rythmiques et spectaculaires du giallo »
Nedjma MOUSSAOUI, Université Lumière-Lyon 2, France) : « Les Brigades du Tigre, de la série policière-culte au film de genre »
Richard NEUPERT, University of Georgia, États-Unis : « Cop au vin : Chabrol et le policier parodique »
Charles O’BRIEN, Carleton University, Canada : « Popular Song in Crime Films from France and Germany, 1929-1933 »
Michael ROSS, Université de Cologne/ Université de Siegen, Allemagne : «  Following the Tracks from Stage to Screen: The Detective in Theatre and Film in the Early Years of the Genre »
 
Atelier 10 : Minorités visibles  Présidente de séance : Brigitte Rollet (ULIP), Salle de spectacle

Verena BERGER, Université de Vienne, Autriche : « Transnationality in Spanish Thriller — Media, Crime and Illegal Immigration : Sin retorno (2002) and Ilegal (2003)”
Olga KOURELOU, King’s Collège, Royaume Uni : « "My name is Pont ; Russia Pont." Masculinity, Migration and Ethnicity in Two Contemporary Greek Crime Films »
Yosefa LOSHITZKY, University of East London, Royaume Uni : « Crime Drama and the European Immigration Debate »
Ann-Kristin WALLENGREN, Université de Lund, Suède : « What Makes a Swede a Criminal ? Culture and Ethnicity in Swedish Crime Dramas »
 

Déjeuner




13h30-15h 30 : 2 ateliers en parallèle
 


Atelier 11 : Hybridités génériques  Présidente de séance : Rose-Marie Godier (Paris 10), Salle André Delvaux

Serène DELMAS, Université Paris 10-Nanterre, France : « L’hybridation des genres policier et fantastique dans le cinéma français des années 1930 et 1940 : les adaptations cinématographiques des oeuvres de Pierre Véry »
Yannick DEHÉE, IEP de Paris, France : « Le tardif réveil de l’espion français »
Clara LAURENT, Université de Paris 10-Nanterre, France : « Le film d’espionnage français dans les années 50 et 60. Le film de ‘barbouzes’ : entre film de truands et film d’espions »
Anders MARKLUND, Université de Lund, Suède : « Reaching Beyond the Genre Audience : Strategies for Successful Crime Films across Europe, 2000-2006 »
 
Atelier 12 : Fictions télévisées  Président de séance : Fabien Boully (Paris 10), Salle de spectacle

Stéphane BENASSI, Université de Lille 3, France : « Entre modèle télévisuel anglo-saxon et tradition cinématographique nationale : les séries policières françaises en quête d'identité »
Marguerite CHABROL, Université de Paris 10-Nanterre, France : « Traitement théâtral du genre policier dans la série britannique The Avengers (Chapeau melon et bottes de cuir) : images élitistes dans une série populaire »
Jean-Pierre ESQUENAZI, Université Lyon 3, France : « Les séries policières anglaises : prendre le temps du réalisme »
Pierre-Olivier TOULZA, Université Paris 3, France: « Les adaptations françaises des séries criminelles américaines à succès »

Pause




16h00-18h00 : Séance plénière,
Salle André Delvaux


 Présidente de séance : Ginette Vincendeau (King's College)



Sarah STREET, Université de Bristol, Royaume Uni : « Heritage Crime: The Case of Agatha Christie »
Raphaëlle MOINE (Université de Paris 10-Nanterre) et Geneviève SELLIER (Université de Caen) : « Les fictions télévisées policières françaises, diversité d’un genre populaire »
 



18h-18h30 : Table-ronde : bilan du colloque ; présentation du prochain PEC






Contacts


Raphaëlle Moine (Professeure à l’Université Paris X-Nanterre)
Brigitte Rollet (Maîtresse de conférences à l’University of London Institute in Paris)
Geneviève Sellier (Professeure à l’Université de Caen)


 

Adhésion SSHF Adhésion SSHF Adhésion SSHF

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite
Politique de confidentialité