Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Travaux
Articles (90)
Critiques (597)
Fictions (119)

Outils
Bibliographie (3619)
DVDthèque (213)
Encyclopedia (5718)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (5718)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Toutes les news » Conan Doyle a-t-il empoisonné Harry Houdini ?
par
Alexis Barquin
Conan Doyle a-t-il empoisonné Harry Houdini ?
Was Houdini poisoned by Conan Doyle?
Mars 24, 2007
CONAN DOYLE

C'est la question que se posent les descendants de la famille du célèbre magicien en réclamant une exhumation du corps de leur ancêtre pour y déceler des traces de poison...


Le magicien Houdini en passe d'être exhumé pour déterminer s'il a été empoisonné

Source : AP | 23.03.2007 | 19:31

Exhumation prévue pour le roi de l'évasion, 81 ans après sa mort. Les descendants du célébrissime Harry Houdini entendent la réclamer lundi à la justice, histoire de faire pratiquer une autopsie et de tordre le cou, ou pas, à la rumeur qui court toujours selon laquelle le magicien aurait été assassiné.


Harry Houdini avait en effet des ennemis, notamment un mouvement connu sous le nom de Spiritualistes, devenus la bête noire du magicien dans les années qui ont précédé sa mort.


Il consacrait d'ailleurs plusieurs parties de son spectacle à tourner en ridicule leurs fausses séances de spiritisme, au cours desquelles ils prétendaient entrer en contact avec des morts illustres.


Un des Spiritualistes les plus connus était Arthur Conan Doyle, le "père" de Sherlock Holmes... qui ne cachait pas sa détestation d'Houdini.


"C'était un motif pour tuer Harry Houdini", a affirmé vendredi l'avocat new-yorkais Joseph Tacopina, qui aide les descendants du magicien à lever les obstacles juridiques pour obtenir son exhumation.


"Il faut en avoir le coeur net", a renchéri George Hardeen, dont le grand-père était le frère d'Houdini, Theodore. "Sa mort a choqué la nation toute entière, voire le monde entier".


Selon la version officielle, Houdini a eu l'appendicite percée après avoir reçu un coup de poing dans l'estomac, ce qui a provoqué une péritonite. Il avait 52 ans. Mais aucune autopsie n'avait été pratiquée à l'époque.


Quand le certificat de décès a été rempli le 20 novembre 1926, le corps d'Houdini -amené par train de Detroit à New York- était déjà enterré dans le Queens, malgré les suspicions. Dans les jours qui suivirent, un journal titrait: "Houdini a-t-il été assassiné?"


Une nouvelle biographie, intitulée "The Secret Life of Houdini" ("La vie secrète d'Houdini"), a remis récemment cette question sur la tapis, convaincant M. Hardeen et d'autres personnes que la thèse de l'empoisonnement était possible.


Ses auteurs, William Kalush et Larry Sloman, font notamment état d'une injection d'"un sérum expérimental" au magicien par un de ses médecins au Grace Hospital de Detroit, et de menaces de mort formulées régulièrement à son encontre par les Spiritualistes.


Si Houdini prenait ces menaces au sérieux, il se promenait en revanche sans prendre de précautions particulières, sans garde du corps, souvent seulement accompagné par son épouse, Bess.


"Si quelqu'un voulait à tous prix empoisonner Houdini, ça n'aurait pas été très difficile", estiment Kalush et Sloman.


Des stars de la médecine légale devraient procéder à l'exhumation d'Houdini, comme le Dr Michael Baden, qui a présidé les commissions rouvrant l'enquête sur les assassinats américains les plus célèbres, John F. Kennedy et Martin Luther King. Il a d'ailleurs également relevé quelques bizarreries dans le certificat de décès d'Houdini: il mentionnait que l'appendice se trouvait sur le côté gauche, plutôt que sur le côté droit. Et le diagnostic d'appendicite provoquée par un coup était "très inhabituel".




One final trick for Houdini: exhumation
Team of forensic experts to determine if escape artist was poisoned

Source : MSNBC.com  ET March 22, 2007

"NEW YORK - For all of his death-defying stunts, Harry Houdini could not escape the Grim Reaper: the unparalleled performer, age 52, died on Halloween 1926, taking with him many of his trade secrets. The rumors that he was murdered, however, soon took on a life of their own.

"Eighty-one years later, Houdini's great-nephew wants to exhume the escape artist's body to determine if he was poisoned by enemies for debunking their bogus claims of contact with the dead. A team of top-level forensic investigators would conduct new tests once Houdini's body was disinterred, the legendary star's relative told The Associated Press.

"It needs to be looked at," said George Hardeen, whose grandfather was Houdini's brother, Theodore. "His death shocked the entire nation, if not the world. Now, maybe it's time to take a second look."

"A Friday morning news conference (23 March) was scheduled for details on the exhumation plans. Prominent New York lawyer Joseph Tacopina is assisting the family in clearing any legal hurdles to the exhumation."

"The likeliest murder suspects were a group known as the Spiritualists, which became Houdini's bete noir in his final years. The magician devoted large portions of his stage show to exposing the group's fraudulent seances; the movement's devotees included Sherlock Holmes author Arthur Conan Doyle."




 

Adhésion SSHF Adhésion SSHF Adhésion SSHF

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite
Politique de confidentialité