Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Travaux
Articles (90)
Critiques (597)
Fictions (119)

Outils
Bibliographie (3619)
DVDthèque (213)
Encyclopedia (5856)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (5856)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Toutes les news » Promenade dans le Paris holmésien (1)
par
Thierry Saint-Joanis
Promenade dans le Paris holmésien (1)
Sherlockian Parisian Tour (1)
Août 28, 2006
HOLMÉSOLOGIE

Une délégation de la Société Sherlock Holmes de France a profité du mois d'août pour visiter le Paris holmésien. Voici le premier épisode de ce voyage dans le temps, à la recherche de la rue d'Austerlitz (SECO).


Promenade dans le Paris holmésien du 23 août 2006 (épisode 1).

Les prévisions des "crapaudières" du forum SSHF (où cette promenade fut longuement préparée) s’étaient avérées inexactes. En effet, le soleil n’avait pas oublié de se lever et avait décidé de nous accompagner à la découverte des lieux holmésiens.



Le rendez vous était fixé entre 9h30 et 10h sur les marches du Train Bleu de la gare de Lyon. Il était inutile de chercher un train bleu azur puisque le « Train Bleu » est le nom de la brasserie située au cœur de la gare, face aux quais. Le cadre de cet endroit, créé en 1900 à l’occasion de l’Exposition Universelle, en fait un lieu holmésien grâce à ses décorations intérieures de style fin du Second Empire.
A 10 heures, nous étions tous réunis : Weiss, Sybille, Ned Malone, CLG, Paskal, le Chef de Gare et moi même. CLG fut désignée photographe officielle et après une première photo, le groupe se dirigea vers la rue d’Austerlitz.



La rue d’Austerlitz est une rue canonique puisqu’elle est citée dans la « Seconde tâche ». C’est dans cette rue que se trouvait la villa de l’espion Edouardo Lucas, alias Monsieur Henri Fournaye, qui fut assassiné par sa femme Madame Fournaye.
[« Une découverte vient d’être faite par la police parisienne, écrivit le Daily Telegraph, qui lève le voile entourant le sort tragique de M. Eduardo Lucas, qui mourut assassiné lundi dernier chez lui dans Godolphin Street. Nos lecteurs se rappellent que la victime fut trouvée poignardée dans un salon, et qu’un soupçon avait pesé sur son valet de chambre qui fournit un alibi irréfutable. Hier, une dame, connue sous le nom de Mme Henri Fournaye et demeurant rue d’Austerlitz dans une petite villa, a été dénoncée comme folle par ses propres domestiques aux autorités de police. […] Une comparaison de photographies a clairement démontré que M. Henri Fournaye et M. Eduardo Lucas étaient en réalité une seule et même personne, et que le défunt avait mené pour une raison non encore précisée une double vie à Londres et à Paris. »]




Cette rue qui se situe dans le XIIe arrondissement, face à la gare de Lyon est un sujet de polémique. En effet, le Chef de Gare nous explique que cette rue fut baptisée ainsi en 1898 alors que l’histoire est sensée s’être déroulée en 1894 (ou du moins avant 1896). L’ancien « passage d’Orient » ne serait pas la fameuse rue évoquée par le Docteur Watson qui en aurait volontairement changé le nom dans le récit. Selon le Chef de Gare la véritable rue serait la rue Crémieux, située à quelques pas. Nous nous y sommes donc rendus et avons découvert une charmante rue piétonne. Cette ruelle pavée (depuis 1993) nous surprenait par la présence de nombreuses plantes vertes.





Rue d’Austerlitz ou rue Crémieux ? Le mystère reste entier…


A demain pour la suite...


 

Adhésion SSHF Adhésion SSHF Adhésion SSHF

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite
Politique de confidentialité