Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Travaux
Articles (90)
Critiques (597)
Fictions (119)

Outils
Bibliographie (3619)
DVDthèque (213)
Encyclopedia (5733)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (5733)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Toutes les news » La mort de Richard Lancelyn Green : suicide ou meurtre ?
par
Alexis Barquin
La mort de Richard Lancelyn Green :
suicide ou meurtre ?
Avril 24, 2004
HOLMÉSOLOGIE

Les révélations de la police londonienne laissent penser que Richard Lancelyn Green aurait pu être assassiné. La manière dont il est mort, la mise en scène sur les lieux du drame et son attitude avant sa mort remette en cause la thèse du suicide.


AFD-GB-Littérature-insolite
Source: AFP French Domestic
Received: 24/04/2004

Un expert de Sherlock Holmes meurt mystérieusement par strangulation

LONDRES (AFP) - La justice n'a pu conclure entre un meurtre ou un suicide sur la mort d'un expert de Sherlock Holmes, retrouvé mort étranglé d'un lacet serré par une cuillère en bois, à son domicile londonien de South Kensington.
Le magistrat chargé de l'enquête a estimé que les circonstances de la mort de Richard Lancelyn Green, 50 ans, qui était dernièrement devenu paranoïaque, était "très inhabituelle" et que les éléments étaient insuffisants pour trancher entre un meurtre ou un suicide.
M. Lancelyn Green, auteur d'un livre sur l'écrivain Sir Arthur Conan Doyle et ancien président de la Sherlock Holmes Society de Londres, a été découvert le mois dernier sur son lit entouré d'animaux en peluche et d'une bouteille de gin.
Ce décès mystérieux a relancé les rumeurs sur la "malédiction de Conan Doyle", plusieurs personnes liées au créateur de Sherlock Holmes, dont ses deux fils, étant morts jeunes ou ayant dû affronter des batailles légales sur la propriété des archives de l'auteur depuis sa mort en 1930.
Richard Lancelyn Green était lui-même engagé dans une procédure pour tenter d'empêcher la prochaine vente aux enchères chez Christie's des archives de Conan Doyle.
La soeur de M. Green et ses proches ont témoigné de l'attitude "bizarre" de l'expert, passionné du célèbre détective britannique, dans les semaines qui ont précédé sa mort, relevant qu'il était persuadé que "quelqu'un aux Etats-Unis" voulait sa peau ou salir sa réputation.
Sa soeur Priscillia Lancelyn West a témoigné de son étonnement lorsque son frère lui a remis une liste de trois noms en lui demandant de la tenir secrète "alors qu'en fait ce sont des noms et numéros que vous pouvez obtenir très facilement".
Un dernier appel téléphonique à son frère le 27 mars l'a décidée à se rendre immédiatement à Londres: le message d'accueil habituel du répondeur avait été remplacé par une mystérieuse voix américaine...
Avec l'aide de la police, elle est alors entrée de force dans la demeure de son frère qu'elle a découvert étranglé sur son lit.
"La strangulation par garrot ou l'auto-strangulation par garrot est très inhabituelle. Je n'ai vu qu'un cas en 30 ans", a témoigné le docteur Colin Berry, chargé de l'autopsie.

ib/ai eaf
AFP
241828 AVR 04


 

Adhésion SSHF Adhésion SSHF Adhésion SSHF

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite
Politique de confidentialité