Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Toutes les news » « Une Neversoise dans la Société Sherlock Holmes de France »
par
Alexis Barquin
« Une Neversoise dans la Société Sherlock Holmes de France » Février 2, 2014
SSHF

Aujourd'hui, Le Journal du Centre consacre un article sur notre amie, Anne du Ranquet, membre SSHF depuis 3 ans. Bravo !

Une Neversoise dans la Société Sherlock Holmes de France

Elle est fan de Sherlock Holmes. Anne du Ranquet, 25 ans, connaît tous les ouvrages de Conan Doyle sur le détective anglais. Depuis trois ans, elle est membre d’un club national.

Pas besoin de pipe, ni de loupe ou de chapeau à oreillettes pour être fan de Sherlock Holmes. Anne du Ranquet est une passionnée des aventures du célèbre détective depuis une dizaine d’années. Une « holmésienne », dans le langage des spécialistes. Ça ne se voit pas dans sa façon de s’habiller. Très discrète, la jeune femme de 25 ans se livre dès qu’on l’interroge sur sa passion. « Ce qui me plaît, c’est le personnage et sa manière de mener l’enquête », explique-t-elle en sortant des livres de son sac.

Les ouvrages représentent une bonne partie de sa collection. Anne a lu l’intégralité des histoires du détective anglais. « Quatre romans et cinquante-six nouvelles. » Très vite éclusé. La jeune femme a donc attaqué les histoires dérivées de Sherlock Holmes : des romans, pour adultes ou pour enfants, reprenant les personnages phares. Anne a même trouvé une enquête sur des énigmes de chimie.

Holmes au cinéma, au théâtre, à la télé

La jeune femme suit aussi la vie de Holmes au théâtre, au cinéma ou à la télé. Elle connaît chaque adaptation. Un peu comme un fan de James Bond, elle a une version préférée. « Celle avec Jeremy Brett. Beaucoup de gens pensent que c’est lui qui représente le mieux Sherlock Holmes. Il est en tenue victorienne et pas dans la tenue clichée qu’on lui attribue. » Sa découverte de Sherlock Holmes date du collège. « En 5e, j’ai dû faire une fiche de lecture sur un des livres et je n’ai pas eu une note super. » Mauvais départ. Le déclic s’est fait plus tard. « En lisant Le Chien des Baskerville. L’histoire la plus connue. »

Il y a trois ans, Anne est devenue membre de la Société Sherlock Holmes de France. Elle y retrouve des fans de tout l’Hexagone. Pour « parler des dernières séries télé », ou encore étudier la vie privée du détective. 

Jenny Pierre
Journal du Centre
édition du 2 février 2014

source : www.lejdc.fr


 

Adhésion SSHF Adhésion SSHF Adhésion SSHF

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite