Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Conan Doyle détective : Les Véritables enquêtes du créateur de Sherlock Holmes
Conan Doyle détective : Les Véritables enquêtes du créateur de Sherlock Holmes Critique de
Conan Doyle détective : Les Véritables enquêtes du créateur de Sherlock Holmes
par Peter Costello
chez du Rocher
14 novembre 2008
» voir la fiche bibliographique
par
Ennola
Ses autres critiques
Simplement brillant =D Juin 13, 2009

J'avais acheté ce livre fin de l'année dernière à la suite d'une émission où l'auteur parlait de son livre, mais je ne l'avais pas lu. C'est chose fait depuis hier. Bien que le style de l'auteur soit assez "fouillis" au début (informations données un peu dans le désordre) tout cela est passionnant. On découvre un Conan Doyle tout aussi "fort" que Sherlock. Les affaires qui sont exposées au lecteur mettent tour à tour en lumière les manières dont la justice peut condamner un innocent en accumulant tout un tas de fausses preuves et de contre-sens. J'ai été notamment très intéressée par l'affaire Edalji, et par la façon dont Doyle s'est démené pour faire éclater la vérité. C'est encore plus flagrant en ce qui concerne L'affaire Oscar Slater. Bien que n'ayant aucune sympathie pour le coupable présumé, Doyle sacrifiera des années de sa vie à l'innocenter.

Il y a en plus des photographies noirs et blanc très intéressantes qui permettent au lecteur de se représenter mieux les affaires qui sont présentées. La photo du "barbe-bleu" du bain est notamment très frappante, on est vraiment impressionné en voyant le voyant le visage impassible et vaguement cruel du meurtrier.
Ce qui m'a tout de même un peu gêné c'est que l'on ne sache pas à quel chapitre se rapporte les photographies, puisque que quand on a pas encore lu les chapitres portant sur ces dites photo. on est un peu perdu.

J'ai beaucoup apprécié de voir comment certaines affaires aventures de Holmes sont nées et grâce à quoi Conan Doyle a mit telles ou telles scènes.
J'ai également aimé de lire un chapitre sur la disparition d'Agatha Christie (c'est mon autre auteur fétiche !), car très complet et expliquant ce que son autobiographie passe son silence.

J'ai été attristée à la fin de voir comment un esprit aussi brillant que Conan Doyle pouvait se fourvoyer en croyant aux voyants et autres charlatans ; si on lit attentivement on se rend compte que les prédictions pouvaient à chaque fois être le fait d'une simple enquête ou d'intuitions correctes de la part dudit voyant. Bref, à la fin j'ai eu presque la larme ) l'œil quand l'auteur annonçait la mort de Doyle.

Bref un beau, bon livre qui a le mérite d'être terriblement intéressant et qui ne manquera pas d'intéresser les Holmésiens de tous poils.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite