Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Duel en enfer : Sherlock Holmes contre Jack L'Éventreur
Duel en enfer : Sherlock Holmes contre Jack L'Éventreur Critique de
Duel en enfer : Sherlock Holmes contre Jack L'Éventreur
par Bob Garcia
chez du Rocher
14 novembre 2008
» voir la fiche bibliographique
par
Ennola
Ses autres critiques
Faut-il rire ou pleurer ? Juin 10, 2009

J'avais offert ce livre à mon père pour noël (qui comme moi est un admirateur de Holmes) et je l'ai lu ce weekend en fin de compte. Et ce fut le plus long weekend de ma vie ... Watson n'est absolument pas crédible, il passe pour un crétin idiot qui ne sert à rien sinon à se plaindre et à penser à Mary. Ce qui est le plus pénible c'est que la façon de parler de Watson (et des autres personnages d'ailleurs) n'est absolument pas en accord avec l'époque de laquelle on parle.
Je ne parlerais même pas du personnage de Wendy qui ne sert à rien sinon à faire fantasmer Watson et tomber dans le pathos le plus vulgaire si c'est possible.
A cela on ajoute un humour, qui pourrait passer, si les mêmes gags ne se répétaient pas toutes les trois pages.
Et tout le long du livre on a cette impression "Eh Jack a fait cinq victimes, donc Holmes ne peut pas découvrir la solution tout de suite, alors il faudra attendre que je vous expose ma super nouvelle théorie auquel jamais personne n'a pensé". En gros ce n'est absolument pas crédible.
Et le tueur présumé ... Ventredieux c'est ce qui m'a achevé. Premièrement ce n'est pas (enfin je ne trouve pas) cela crédible ... et pis c'est tout.
Et ce qui m'a encore plus énervée c'est cette idiotie d'un Holmes amoureux, pourquoi toujours tomber dans un lieu commun pareil ? Pourquoi ne pas laisser ce brillant détective avec son tabac et ses enquêtes ?
Ce qui m'a rassurée dans mon opinion, c'est le fait que mon gentil papa en ait pensé la même chose.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite