Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4655)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4655)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Shanghai Kid 2
Critique video
Shanghai Kid 2
par
Alexis Barquin
Ses autres critiques
Un film d'action très holmésien Avril 10, 2004

Dans ce film, on voit apparaitre les deux héros (Jackie Chan et Owen Wilson) habillés en Watson et Sherlock Holmes, mais ce n'est pas le plus intéressant, bien que cela vaille quand même le détour. Non, le plus intéressant, c'est la version des scénaristes qui nous apprend comment Conan Doyle aurait créé le personnage de Sherlock Holmes :

Roy O'Bannon et Chon Wang (les héros) doivent entrer à Buckingham Palace pour retrouver le sceau de l'empereur chinois.
Roy doit donner un nom pour être annoncé à la reception. N'ayant guère d'imagination, il regarde aux alentours et tombe sur une pendule où une plaque indique : "Sherlock Watchmakers, Holmes County, Ireland".
Il dit donc s'appeler "Sherlock Holmes"...
Dans le film, l'inspecteur de Scotland Yard surnommé Artie au début s'avère être... Arthur Conan Doyle. Peu motivé par le métier d'inspecteur (son père l'avait forcé), il préfére écrire des romans. Il possède ce don d'observation et de déduction bien connu. Lorsqu'il est renvoyé de la police, il décide de se consacrer à l'écriture à plein temps.
Plus loin dans le film, Roy portera la deerstalker, le MacFarlane et une pipe calebasse. Bien que Conan Doyle dise, en le voyant ainsi accoutré : "Vous avez l'air ridicule !" il s'en inspirera pour créer le Canon :)

Petit clin d'oeil des scénaristes, le méchant s'appelle Rathbone :)

Bon film d'action dans le Londres victorien, qui ravira à la fois les holmésiens et les amateurs de films d'action sauce Jackie Chan.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite