Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » La Folie du Colonel Warburton
Sherlock Holmes, T2 : La folie du colonel Warburton Critique de
Sherlock Holmes, T2 : La folie du colonel Warburton
par
chez Soleil
2 mai 2000
» voir la fiche bibliographique
par
Marc Madouraud
Ses autres critiques
L'intrigue relève plus du plagiat que de l'inspiration Novembre 10, 2000

1) le dessin est indéniablement meilleur que dans les albums de la série Lefrancq, signés Clair, Stibane ou Di Sano. Il est loin d'être parfait, certes, à l'instar de celui des deux séries rivales de Harry Dickson, mais c'est encore le plus intéressant proposé dans ce genre semi-réaliste. Faute de grives...

2) l'intrigue est canonique. Ô combien ! En feuilletant les pages, j'avais trouvé que les thèmes abordés me paraissaient en tout point doyliens. Et, effectivement, en lisant l'album, ces thèmes sont tellement doyliens que l'intrigue relève plus du plagiat que de l'inspiration.

Autre chose que je regrette : l'incarnation de Watson évoque un panaché entre les physiques de Doyle et de Nigel Bruce (peut-être un souci du dessinateur de rester dans la ligne Lefrancq), un brin ridicule par son comportement. Dommage que soit véhiculée dans un pastiche "réaliste" cette vision grotesque du bon docteur.

L'écran a su en sortir (comme dans la série télévisée Granada), la B.D. doit pouvoir aussi le faire.

Mais, tout bien pesé, ça vaut mieux que d'attraper la scar.... euh, que de lire un album scénarisé par Duchâteau.


---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite