Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Duel en enfer : Sherlock Holmes contre Jack L'Éventreur
Duel en enfer : Sherlock Holmes contre Jack L'Éventreur Critique de
Duel en enfer : Sherlock Holmes contre Jack L'Éventreur
par Bob Garcia
chez du Rocher
14 novembre 2008
» voir la fiche bibliographique
par
Serge Algoet
Ses autres critiques
Très faible Janvier 27, 2009

Une fois de plus Bob Garcia enfonce une porte ouverte. On ne s'étonnera pas qu'il inclus les personnages du superbe téléfilm "Jack l'Eventreur" avec Michäel Caine mais encore il ferait mieux de se documenter sérieusement sur l'époque victorienne. Un grand nombre d'expressions sont modernes ! Comme l'a fait remarquer un autre commentaire le personnage de Wendy (de Peter Pan ?) n'est pas crédible. Quant à son coupable, un jeune garçon, on se demande lequel serait capable de réaliser les meurtres de Jack surtout celui de Mary Jane Kelly. Non crédible non plus, la scène gore ou Holmes reproduit sur des cadavres de femmes les horribles blessures des victimes en les éventrants.
Enfin, il y a comme information crédible le fait qu'Elisabeth Stride n'était probablement pas une victime du Ripper.

Réponse de l'auteur :
Hé non... je ne me suis pas "trompé", ma documentation ne présente pas de lacune, et je ne suis pas si accro à l'anachronisme ;o)
Je me doute qu'il faut du muscle pour étriper une bonne femme, bien que je ne l'ai jamais fais moi-même malgré une tentation quasi quotidienne. Je sais aussi (car il m'arrive parfois de lire des livres d'histoire) que Teddy-bear n'existait pas en 1888. Peut-être convient-il de se demander QUAND ce vieux roublard de Watson a rédigé son recit. Puis-je suggérer au lecteur dubitatif de relire attentivement les pages 432-433 et 434 de "Duel en enfer" ? La vraie chute est là.
S'il se trouvait encore quelqu'un (cas improbable) qui ne comprendrait pas, qu'il relise les pages en question en pensant à allumer la lumière. Si le doute persistait, qu'il relise une troisième fois à haute voix en prenant soin d'assimiler le sens de chaque mot (en s'aidant si besoin d'un dictionnaire, par exemple français).
S'il n'avait toujours pas compris qu'il laisse tomber. Il est parfois bon de faire un petit break et de se replonger dans la lecture de Pif le chien, ne serait-ce que pour le gadget. Ou alors dans "Le vol des 714 porcineys" (je précise qu'il n'y a pas d'erreur dans le titre !)"
Amicalement,
Bob Garcia

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite