Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Le meilleur détective du monde
Le meilleur détective du monde Critique de
Le meilleur détective du monde
par Michel GRIMAUD
chez Gallimard
1 mai 1998
» voir la fiche bibliographique
par
Max B.
Ses autres critiques
N'est pas celui qu'on croit ! Mai 13, 2008

J'ai souvent de bêtes réticences avant d'ouvrir un bouquin étiqueté "pour enfants", mais celui-ci, j'en connaissais l'auteur (ou plutôt LES auteurs, Michel Grimaud étant un écrivain bicéphale) puisque j'avais précédemment lu et beaucoup aimé "42, rue St Sauveur".
"Le meilleur..." raconte la réunion de tous les plus grands enquêteurs que compte notre planête afin d'élire le meilleur d'entre eux. Il y a là Orson Cripps/Holmes et son collaborateur et biographe le Dr Appleton/Watson, Miss Malner/Marple, Henry Batifor/Poirot... bref les 8 meilleurs limiers in the world!! Bien sûr, des meurtres réels seront commis. C'est là une situation classique du roman d'énigme, déjà illustrée par Gabriel Bernard en 1929 avec "Les 5 détectives" (dont un élève de Holmes) et Léo Bruce en 1936 avec "3 détectives".
A lire donc ! L'intrigue est bien agencée et l'intérêt ne faiblit jamais dans ce bouquin qui, très court (150 p) se lit d'une seule traite.
Attention, n'allez pas plus loin si vous comptez un jour lire ce livre !
Et bien sûr, c'est le pauvre policier du village, obscure et humble, qui saura dénouer les fils de l'énigme, au nez et à la barbe de ses prestigieux rivaux.
L'assassin n'est autre que Watson/Appleton, qui a tué,entre autres, Holmes/Cripps, ceci pour des motifs bassement matériels (héritage) et par rancune. "Je hais tous les détectives!" avouera-t-il lors de son arrestation.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite