Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Groucho Marx contre SH
Groucho Marx contre Sherlock Holmes Critique de
Groucho Marx contre Sherlock Holmes
par Ron Goulart
chez Le Cherche Midi
1 septembre 2000
» voir la fiche bibliographique
par
Marc Madouraud
Ses autres critiques
Beaucoup de Groucho, peu de Holmes Février 25, 2001

Groucho Marx contre Sherlock Holmes par Ron Goulart (Editions Le Cherche-Midi)

Ce polar,
dont le héros est Groucho Marx, se déroule à Hollywood dans les années 30. Pendant
le tournage d'une aventure de Sherlock Holmes, La Vallée de la peur, on trouve
le cadavre d'un metteur en scène d'origine juive allemande sur le fauteuil du
célèbre détective. Le comédien qui interprète Holmes, ancien agent de Scotland
Yard, défie Groucho Marx de trouver le coupable avant lui. Une course pleine de
péripéties s'engage entre les deux hommes qui les conduit sur la piste d'inquiétants
agents nazis. L'auteur a su recréer le personnage et surtout l'humour, le sens
de la repartie de Groucho Marx avec une maestria qui a séduit outre-Atlantique
tous les fans du célèbre acteur et enthousiasmé la critique. Le pari était osé
car le délire verbal de Groucho est à nul autre comparable. On trouve par ailleurs
dans cette aventure un portrait absolument saisissant d'Hollywood et de l'âge
d'or des studios ainsi qu'un défilé de personnages tous plus pittoresques les
uns que les autres. Ron Goulart a entrepris de conter des enquêtes un peu à la
manière de Stuart Kaminsky. Les deux premiers tomes de cette trilogie sont restés
inédits en Français. Hélas pour les amateurs de Sherlock Holmes, les allusions
sont minces et l'intrigue policière, classique. En revanche, tous les fans des
frères Marx seront ravis par les dialogues. Ce roman se lit donc avec beaucoup
de plaisir, même s'il s'oublie aussitôt la dernière page tournée.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite