Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Les Abeilles de monsieur Holmes
Les Abeilles de monsieur Holmes Critique de
Les Abeilles de monsieur Holmes
par Mitch Cullin
chez Naïve
14 septembre 2007
» voir la fiche bibliographique
par
Max B.
Ses autres critiques
A lire malgré tout Octobre 25, 2007

On a pu voir sur le forum que le bouquin de Mitch Cullin n'a pas laissé indifférent ! Personnellement, j'ai été enthousiasmé par la première moitié, l'écriture simple et belle, légère comme une bulle et l'atmosphère apaisante, diaphane, éthérée, lénifiante,irréelle,planante même, de ce bouquin qui nous raconte trois temps de la vie d'un Sherlock Holmes de 93 ans, devenu chevelu et barbu ! Et puis tout se gâte dans la seconde partie, le voile éthéré se déchire, tout s'effiloche. Et quand on pensait parfois dans la première partie au "Siddartha" de Hesse, on pense maintenant plutôt à Coelho et sa philosophie à la petite semaine ! Cullin ne tient pas la distance et c'est vraiment dommage tant on n'est pas passé loin d'un très grand livre ! L'auteur a surement voulu opérer la catharsis de problèmes qui lui sont propres et qu'il a fait holmésien. La seconde partie m'a même fait me demander ce que Sherlock Holmes faisait là ! A lire cependant, pour les 150 ou 200 premières pages.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite