Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Ellery Queen Mystère Magazine n°65
Ellery Queen Mystère Magazine Critique de
Ellery Queen Mystère Magazine
par
chez
1 juin 1953
» voir la fiche bibliographique
par
Max B.
Ses autres critiques
Un pastiche intelligent Septembre 3, 2007

Comme plusieurs autres "pastiches", ou plutôt comme plusieurs autres textes utilisant le personnage de Sherlock Holmes, cette nouvelle met en scène, comme l'indique son titre, une belle brochette de détectives.Lord Wimsey (D.Sayers), le père Brown (Chesterton), Miss Marple (A.Christie), le dr Fell (J.D.Carr), Ellery Queen (E.Q), Sam Spade (Hammet), l'oncle Abner (M.D.Post) et notre Arsène Lupin ! Cette association des "Enquêteurs internationaux" a été créée par le Chevalier Dupin (E.Poe).Pour en faire partie,l'impétrant doit présenter une étude sur un sujet de criminologie.Ce jour-là, un certain T.A.Lamont a choisi de traiter de Moriarty, Watson et Holmes.Je n'en dirai pas plus (ce n'est pourtant pas l'envie qui m'en manque.(Si vous voulez en savoir plus, contactez-moi en MP). Sachez simplement que l'auteur de cette étude a pris comme pseudonyme, dans "Son dernier coup d'archet", l'anagramme de T.A.Lamont. Mais vous aviez déjà deviné qui il est... Excellent récit, original pour l'époque (juin 1953), bien étayé, mais qui nécessite pour vraiment l'aprécier une certaine culture holmésienne et policière en général, heureusement le traducteur et le rédacteur de Mystère Magazine y ont joint quelques notules auxquelles s'ajoute un texte explicatif en fin de nouvelle.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite