Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Ellery Queen Mystère Magazine n°83
Ellery Queen Mystère Magazine Critique de
Ellery Queen Mystère Magazine
par
chez
1 décembre 1954
» voir la fiche bibliographique
par
Max B.
Ses autres critiques
Pas si brillants Juillet 15, 2007

Un bateau emmène tout ce que la planète compte comme grands détectives vers le premier "Congrès Annuel des Limiers Imaginaires" (sic), y compris, bien sur, "le vieux génie de Baker Street rappelé de la retraite où il élevait des abeilles" (re-sic).
Pendant ce temps, se réunit à la campagne le "Club des Brillants Seconds", dont Watson est, on s'en serait douté, un membre émérite, tout comme Hastings et consorts, le président étant le narrateur anonyme des enquêtes de Dupin.
Non loin, un cadavre est retrouvé dans une chambre close, elle-même dans une maison hermétiquement close. Les "Brillants Seconds" ne sauront résoudre cette énigme.
Mais je ne vais pas résumer entièrement cette courte (11 pages) nouvelle, on trouve facilement le n°de Mystère Magazine qui la contient.Sachez juste qu'une lettre que Watson recevra quelques années plus tard lui donnera la clé de l'énigme, explication bien tirée par les cheveux quant au problème du local clos, et peu cohérente quant aux motivations et au comportement de l'assassin.
Malgré celà, l'impression est positive car l'idée de départ est originale.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite