Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Le crime étrange de Mr Hyde
Le crime étrange de Mr Hyde Critique de
Le crime étrange de Mr Hyde
par Jean-Pierre Naugrette
chez Babel
1 juillet 1998
» voir la fiche bibliographique
par
Manu Baranovsky
Ses autres critiques
Désappointant Août 26, 2006

L?extrait choisi pour la quatrième page de couverture de ce livre laisse penser à un pastiche Holmésien : Sherlock Holmes y monologue au docteur Watson sa rencontre, dans une fumerie d?opium, avec Mister Hyde. De même, l?illustration de couverture est un détail des « Premiers exploits de Sherlock Holmes ». On est donc en droit de s?attendre à un pastiche, non ? Et bien non.

Sur les dix chapitres de son livre, Jean-Pierre Naugrette ne fait apparaître conséquemment Sherlock Holmes que dans un (plus un peu ailleurs), dans un échange avec Jonathan Small : le Jonathan Small du « Signe des 4 », d?Arthur Conan Doyle. Mister Hyde, en effet, croisera Holmes et Watson au prétexte du final de l?aventure signée Conan Doyle, sans plus d?importance que cela vis à vis de l?intrigue initiale Holmésienne, et avec peu d?intérêt réel quand à la poursuite de la cavale de Mr Hyde? Quel intérêt supérieur au clin d??il dans tout cela ?
Voilà pour l?intrigue, qui me laisse sacrément sur ma faim. Mais peut-être ne suis-je pas assez poète pour apprécier la gratuité relative de ces agitations ? C?est possible, réellement.
D?un point de vue littéraire maintenant, hormis d?être le prétexte à des rencontres, « Le crime étrange de Mr Hyde » est assez particulier. Hyde est durant les trois quarts du temps le narrateur de son histoire, de sa cavale, de ses rencontres? un Hyde qui s?exprime sans ponctuation, donnant au lecteur un sentiment d?urgence et de relative confusion ? bestialité ; il faut lire vite, d?ailleurs, pour que cet enchevêtrement de phrases prenne un sens et imprègne l?ambiance de l?ouvrage. C?est bien pensé, bien rendu, mais assez vite fatigant tout de même, pour un non-poète que je suis !
Je reconnais donc la qualité intrinsèque du livre de Naugrette, son premier livre apparement (daté de 1998), sans adhérer aux intentions de l?auteur et pour partie à sa méthode, ce qui nous vaut cet avis mitigé. Cela ne m?empêchera pas par ailleurs de lire d?autres productions de ce spécialiste reconnu en matière de littérature anglaise et « Stevensonnienne ».


---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite