Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » It's Always a Joy...
It's Always a Joy... Critique de
It's Always a Joy...
par Jean-Pierre Cagnat
chez Mycroft's Brother
1 janvier 2001
» voir la fiche bibliographique
par
Manu Baranovsky
Ses autres critiques
Un très beau private book Janvier 10, 2006

C?est un très bel ouvrage que ce livre de dessins, qui a toute sa place dans une bibliothèque d?Holmésien-ne passionné-e. A mon avis même, plus on est un Holmésien (ou Sherlockien !) érudit, et intégré dans cette communauté, et plus on doit profiter de la foultitude de rencontres, détails et « private jokes » que nous fait partager Jean-Pierre Cagnat. Le moindre plaisir n?étant peut-être pas de se reconnaître croqué au détour d?un dessin.

Entendons nous bien, le fil directeur des textes et dessins est bien « les admirateurs de Sherlock Holmes » et pas Sherlock Holmes lui-même, ce qui nous transporte en Holmésie dans un « carnet de rencontres » proches du pèlerinage :
- Rencontres avec des lieux, comme les mythiques chutes Autrichiennes où churent Holmes et Moriarty, ou bien des pays où la passion Holmésienne essaime historiquement, ou étonnamment.
- Rencontres avec des Holmésiens érigés en personnages par la vision humoristique et respectueuse de Cagnat, mais aussi par la dimension généreuse et colossale -toujours avec humour- de l?érudition passionnée qu?ils nous font partager.
Au fil des pages, le lecteur pourra ainsi découvrir ces étranges pratiques, dont les rencontres, quizz, pique-niques, déguisements, pèlerinages et collections (je rêve d?avoir aussi de la véritable laine d?un non moins véritable mouton du Dartmoor !)?
- Rencontre enfin, pour le lecteur, de l?auteur et sa petite famille, puisque nous en partageons les visions et les pensées dans des textes envolés et parfois sympathiquement futiles (mais oui, c?est agréable une anecdote de coinçage d?ascenseur ou de retard à un rendez-vous, quand c?est bien conté !), et teints des émotions vécues dans leurs périples.

Il faut également souligner le gros travail de mise en page de l?éditeur, le dessin de Cagnat se prêtant peu, je trouve, au cadrage de type bande-dessinée. L?idée de traduire tout le texte en « retrait », à la fin du livre, est bien assumée, et finalement assez pratique pour qui ne lirait pas l?anglais, les croquis pouvant quasiment se suffire à eux-même.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite