Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Le chien des Baskerville
Critique video
Le chien des Baskerville
par
Yves Tanguy
Ses autres critiques
Le temps est assassin Juillet 31, 2005

J'avais de ce film un souvenir délicieux, je me souvenais d'une reconstitution minutieuse, d'un Sherlock Holmes de legende et surtout d'un Watson volant enfin la vedette à l'omniscient cocaïnomane. Je me souvenais d'une araignée sur un costume de tweed, d'une main palmée sur une porte de bois. J'attendais ce film comme peu d'autre. Enfin je l'avais en main. La jaquette me plait, l'absence de bonus je m'en fiche j'ai adoré le canon sans demander à lire des interview du concierge de Conan Doyle ni à voir les passages biffés par l'auteur. Calé dans mon canapé, un cacolac en main , le téléphone décroché j'ai appuyé sur Play et là j'ai compris que j'avais trente ans de plus, trente ans de trop. Le jeu de Lee est théatral, l'ambiance Hammer se résume à deux fumigènes, de la fausse toile d'araignée et des chemises à manches boufantes. Alors j'ai relu le bouquin pour voir si c'était la matière premiere qui était en cause mais non.
Ma grand-mère avait raison, le temps est un salaud !
Je ne suis pas prêt de racheter mes autre films de chevet.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite