Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur
Critique video
Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur
par
Jean-Claude Mornard
Ses autres critiques
"UDY IN TERRO" Juillet 1, 2005

Ce film,je le connais par coeur, pourtant je me suis fendu de l'achat de ce DVD... Et je suis quelque peu déçu ! Le film est excellent, John Neville demeure mon interprête favori de l'hôte du 221B et, avec quelques kilos de moins, Donald Houston aurait été la parfaite incarnation du Watson dessiné par Sidney Paget. Mention spéciale au génial Robert Morley qui campe un savoureux Mycroft. Pour la petite histoire, Morley, quelques années plus tôt avait tenu le rôle titre dans "Oscar Wilde", film dans lequel John Neville jouait... Son jeune amant!
Réalisé en 65, "Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur" louche un peu du côté d'un certain 007 dans le but de "dépoussiérer" le mythe : Filles sexy, canne épée en guise de gadget, musique très "Bondienne" de John Scott,montage serré...

Dans la colone "positif", j'ajoute que La version française est excellente avec, entre autres, notre vieil ami Raymond Gerôme - "Le chien des Baskerville" au théâtre - prêtant sa voix à Holmes.

Bref où est le problème ? Tout d'abord, l'extrême pauvreté des bonus : Bande-annonce et filmographies du réalisateur et des acteurs. Dont l'une, curieusement, concerne la quasi-figurante (savoureuse) qui joue ici Polly Nicholls, mais semble avoir été une gloire de la comédie légère British.

Cependant la grosse vilaine surprise est que le film n'est pas présenté en 16/9 mais en 4/3! Je croyais cette pratique barbare nommée "Pan and Scan" tombée aux oubliettes depuis l'avènement du DVD... Que nenni !!!

Pour moi, tronquer une partie de l'image est aussi scandaleux que de couper des scènes ! Maintenant, peut-être "Study in Terror" a-t-il été tourné comme un simple téléfilm ? Mais j'ai comme un énooorme doute !!! Dans les années 60, a part pour des séries B voire Z, le Scope était de rigueur !

En dehors de ça, il s'agit d'un très bon film. Et la plupart des spectateurs ne prêtera pas attention à cette histoire d'image tronquée...
La télé nous fait encore assez souvent le coup ! Moi même je n'y vois que du feu quelquefois ! Sauf qu'ici j'avais acheté le DVD précisément pour le 16/9 ! Le 4/3 je l'avais déjà en VHS ! M'enfin,la copie devenait vieillotte...

Moralité : Faut lire les indications au dos de la jaquette avant d'acheter ! C'est une précaution... Élémentaire !!!

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite