Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Nous ne sommes qu'ombre et poussière
Nous ne sommes qu'ombre et poussière Critique de
Nous ne sommes qu'ombre et poussière
par Lyndsay Faye
chez Pocket
24 juin 2015
» voir la fiche bibliographique
par
Fabienne Courouge
Ses autres critiques
Une recette qui tient ses promesses Mars 9, 2016

Un sous-titre annonçant « Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur » me fait le même effet qu'un éclair au chocolat dans une vitrine de pâtissier J'en ai déjà goûté des dizaines, mais je ne peux pas résister à la tentation quand j'en vois un.

A la lecture du roman de Lyndsay Faye, j'ai pu apprécier la qualité des ingrédients et le savoir-faire du chef.

En guise d'amuse-bouche, je note avec plaisir la présence d'un plan du Whitechapel de 1888 comportant les localisations des meurtres commis par le Ripper. Cela peut sembler un détail trivial, mais j'ai consulté cette carte plusieurs fois en cours de lecture pour mieux apprécier la description du parcours des personnages dans le dédale de l'East-End.

Passons maintenant à la substantifique moelle de roman, qui révèle une vraie finesse dans de nombreux domaines.

Lyndsay Faye, visiblement soucieuse de ne pas trahir Conan Doyle, a su trouver un bon équilibre entre sa liberté d'auteure et son attachement à l'esprit de l'oeuvre originale. Son indéniable connaissance du Canon est distillé avec subtilité, à l'opposé de l'artillerie lourde destinée à marteler sa légitimité de pasticheur utilisée par un Horowitz, par exemple. Elle respecte également les personnalités originelles des protagonistes empruntés au Canon sans les sur-interpréter : Holmes est certes brillant et singulier, mais ce n'est pas un génie asocial, Watson est brave et courageux, mais ce n'est pas le toutou du détective, Lestrade est un fonctionnaire zélé et tenace, mais ce n'est pas un gratte-papier obtus, etc.

Pour autant, elle ne se prive pas de créer de toute pièces une galerie de personnages aux rôles consistants, qui se fondent parfaitement dans l'univers transcrit par sa fiction. Parmi eux, Tavistock, un journaliste arrogant et sans éthique ou Miss Monk, jeune fille pauvre et futée, issue des bas-fonds de la ville, qui sera engagée par Holmes pour enquêter discrètement sur le terrain.

L'intrigue si elle ne coupe pas le souffle, m'a largement tenue en haleine. L'auteure, sur cet aspect encore, a su concilier l'invention nécessaire à contenter la gourmandise du lecteur et la fidélité aux éléments historiques. Sans rechigner, on partage l'horreur ressentie par Watson devant la sauvagerie des crimes comme la frustration de Holmes face aux piétinements de l'enquête. Les déductions sont bien ficelées et bien placées, le rythme est tenu d'un bout à l'autre du roman et ce jusqu'à l'ingénieux dénouement qui réussit une fois encore le tour de force de combiner le fictionnel et l'authentique.

Si je dois exprimer un bémol, ce sera le suivant : La ville de Lyndsay Faye c'est New-York, pas Londres. Son application à pénétrer dans l'univers de Sherlock Holmes la retient un peu de retrouver le souffle qui parcourait « Gods of Gotham », un de ses précédents romans. Il n'en reste pas moins que « Nous ne sommes qu'ombre et poussière » reste un ouvrage de très bonne tenue, qui trouve sa voie en évitant les écueils et les clichés d'un sujet ressassé et peut satisfaire même le lecteur le plus blasé.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite