Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Le Dico Sherlock Holmes
Le Dico Sherlock Holmes Critique de
Le Dico Sherlock Holmes
par Jacques Baudou / Paul Gayot
chez Les Moutons électriques
1 janvier 2015
» voir la fiche bibliographique
par
Benedicte S.
Ses autres critiques
À lire sans modération Juin 21, 2015

Voilà un dico sur Holmes qui m'a bien plu ! Mieux que le précédent que je possédais "Le Petit dictionnaire de Sherlock Holmes" de Marc Lemonier.

Celui-ci est plus complet mais attention, il fait aussi parfois référence à des apocryphes holmésiens.

Il nous parle aussi abondamment de William S. Baring-Gould sans ajouter que certaines de ses théories étaient fumeuses…

Ne prenez pas donc pour argent comptant le fait que Holmes ait eu des relations avec Irene Adler et que Nero Wolf soit leur fils.

Bon, en principe, d'après les définitions que j'ai lue, pas de risques que les néophytes fassent l'amalgame entre les données tirées, stricto senso, du Canon Holmésien et celles en provenance directe des récits apocryphes (non écrits pas Arthur Conan Doyle).

De nombreuses citations émaillent le dico et je suis toute contente, moi qui voulait fouiller le Canon pour les noter toutes, et bien, une partie du travail est fait. Que les auteurs en soient remerciés.

Afin de vous prouver qu'en holmésologie, tout est démontrable (même par l'absurde), on a droit à quelques théories holmésiennes de plus discutées, dont notamment le nombre d'épouses qu'à eu Watson. Oui, on discute de tout, même de savoir si les portes de la chambre de Holmes s'ouvraient par la droite ou la gauche.

Non, je n'ai pas encore discuté du fait de savoir s'ils la portaient à droite ou à gauche…

Ce genre d'ouvrage est plutôt réservé aux connaisseurs de Holmes, du moins à ceux qui ont lu les écrits canoniques, vu quelques films, pièces de théâtres et découvert les apocryphes les plus connus (ou qui veulent les découvrir).

Moi, j'ai apprécié l'ouvrage, même si je n'ai pas lu toutes les définitions, j'ai souri quelques fois et je me suis prise un bon mal de crâne en réfléchissant sur quelques théories.

D'ailleurs, j'en ai appris de bien belles !

Un excellent dictionnaire qui n'aura le défaut que d'être trop court… ou alors je l'ai dévoré trop vite avec un trop grand appétit.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite