Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4655)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4655)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Une étude en écarlate : Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson
Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate Critique de
Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate
par Jean d'Aillon
chez 10/18
5 février 2015
» voir la fiche bibliographique
par
Max B.
Ses autres critiques
Pourquoi Holmes et Watson ? Mars 2, 2015

On peut se demander quel est la démarche de l'auteur, qui utilise ces personnages
qui nous sont chers dans ce qui n'est pas un pastiche ? Il ne reste (si on peut dire
puisque ce récit se passe presque 5 siècles avant) pas grand chose du duo ni rien de
bien canonique, sinon le titre et une certaine blessure à la jambe....
Quant au récit proprement dit, l'abondance de détails historiques (faits et lieux)
et de personnages (réels ou imaginaires) fait qu'on se perd parfois un peu, et si on
ajoute un manque de rythme certain, des dialogues qui sonnent faux, un suspense
inexistant ou presque, des incohérences, des naïvetés, il ne reste plus que les 2
protagonistes principaux, Edwards Holmes et Gower Watson, pour retenir l'attention du
lecteur holmésien et retenir un baillement et ne pas poser ce bouquin.
Bouquin composé par ailleurs un peu maladroitement (ça sent le manque de relecture),
à de longues et ennuyeuses descriptions succèdent parfois des actions éludées et
résumées en une phrase....
Peut-être qu'avec 100 pages de moins....
A noter que le narrateur est Holmes himself !
Je ne crois pas que je lirai les opus suivants, puisque autres opus il y aura....

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite