Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Sherlock Holmes : Les Chroniques de Moriarty, T1 : Renaissance
Sherlock Holmes : Les Chroniques de Moriarty, T1 : Renaissance Critique de
Sherlock Holmes : Les Chroniques de Moriarty, T1 : Renaissance
par
chez Soleil
10 septembre 2014
» voir la fiche bibliographique
par
Benedicte S.
Ses autres critiques
Les chroniques de Riddick-Ule Janvier 11, 2015

Ami du fantastique, bonjour... par contre, pour celui qui n'aime pas cela : au revoir.

Bien que j'aime le fantastique, il est des choses qui me laisse dubitative et Moriarty torturé - dans un monde parallèle - par les anciens Dieux en fait partie.

Les tons ocres de l'autre monde lui allaient bien, le graphisme est superbe, mais j'ai eu mainte fois envie de refermer l'album avant la fin.

Trop de fantastique tue le fantastique et j'apprécierais une aventure sans devoir me coltiner des anciens dieux ou des divinités mineures toutes droit sortie du Nécronomicon.

Le scénario est brillant, j'adore l'histoire mais elle serait mieux passée auprès de moi avec d'autres personnages que ceux du canon holmésien. Un quidam quelconque ou un Van Helsing auraient mieux convenu à ce genre de récit fantastique.

Le personnage de Moriarty est bien campé, le personnage est plausible, mais je ne le vois pas du tout dans ce genre d'aventure.

Mais ceci n'est que mon humble avis, d'autres trouveront leur compte dans ce genre d'album, tandis que pour moi, l'aventure va se terminer.

Seule la curiosité - le vilain défaut - pourrait me faire ouvrir la suite de ce diptyque.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite