Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » La marque du diable
Critique film
La marque du diable
par
Bernard Oudin
Ses autres critiques
Honorablement médiocre ! Mai 22, 2005

Plutôt inattendu ce Sherlock jeune et joli garçon qui n'a même pas besoin de lever le petit doigt pour que les demoiselles tombent dans son lit. Il lui arrive même d'en lever une dans un bal mondain aussi facilement qu'en 2005 dans une boum ! Il tire sur tout ce qui bouge et partouze même à l'occasion. Pour être juste, il est vrai que le scénario justifie un peu la jeunesse du personnage puisqu'il s'agit en somme d'un "Holmes avant Holmes" qui ne touchera d'ailleurs pipe et deerstalker qu'aux dernières images. Mycroft drogué et éclopé (Richard E. Grant) nous surprend aussi. Moriarty est abominable à souhait mais un peu rustre. Pas très "professeur", quoiqu'il soit cette fois l'inventeur de l'héroïne, ce qui n'est pas bête. Watson et Lestrade sont plus conformes à la tradition.
L'intrigue ne casse pas l'écran, mais n'est pas mauvaise. Intéressante même cette idée d'imaginer les origines de la dépendance de Holmes à la drogue par une agression de Moriarty. Le Londres victorien est convenablement reconstitué, surtout quand il ressort clairement du générique de fin que le film a été tourné en Roumanie...
Bref, c'est honorablement médiocre. 8/20

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite