Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Plus fort que Sherlock Holmes
Plus fort que Sherlock Holmes Critique de
Plus fort que Sherlock Holmes
par Mark Twain
chez L'Aube
12 octobre 2006
» voir la fiche bibliographique
par
Morgane
Ses autres critiques
Une parodie à mourir de rire Juin 25, 2013

D'habitude, je n'aime pas beaucoup les parodies. D'habitude, je n'aime pas quand un auteur n'est pas constant dans sa manière de raconter une histoire. Mais ça, c'est d'habitude.

Ce recueil compte en première partie, la nouvelle "plus fort que Sherlock Holmes" et en deuxième partie, une série de petites histoirettes amusantes sur divers sujets. Toutes ces histoirettes m'ont pliée en deux de rire, sauf la dernière, parce que je suis une féministe sérieuse du 21è siècle. Mébon, c'était les mentalités de l'époque, alors on pardonne.

Concernant la nouvelle "plus fort que Sherlock Holmes" sa première partie est assez étrange, empreinte de drame humain, partiellement épistolaire, un chouilla compliquée à lire quand on pique du nez dans son bouquin, et sans aucune trace de notre Sherlock préféré. Celui-ci apparaît - enfin, sa caricature apparaît - dans la deuxième partie, et je peux vous dire qu'avec un tempérament pareil (on dirait Watson sous acide…) c'est pas vraiment dur d'être plus fort que lui. La parodie néanmoins est très réussie, complètement décalée, tout dans le second degré, bref, ça vaut le détour.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite