Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Coffret Sherlock Holmes
Critique video
Coffret Sherlock Holmes
par
Morgane
Ses autres critiques
Une excellente production mais un doublage français excérable Mai 7, 2013

Cette série japonaise est parfaite en VO mais la VF laisse à désirer.

D'un point de vue technique, l'animation est fluide et organique. Très peu de plans sont réutilisés, les décors sont
magnifiques, la coloration est très bien faite.

Les recherches faites pour plonger le spectateur dans l'époque sont très bonnes. On retrouve le fog, le Londes
victorien, avec une touche de steampunk au niveau de certains véhicules, mais rien de trop fantaisiste. C'est juste ce
qu'il faut.

Le scénario des différents épisodes est inspiré et respecte le canon, tout en l'adaptant à un public plus jeune. Pas de
copié-collé donc, mais une transposition agréable et rafraîchissante. Certaines subtilités sont sacrifiées au profit des
codes du dessin animé pour enfant, sans que le scénario n'en soit diminué.

Les personnages sont bien développés et respectent le canon, sauf pour Moriarty qui se retrouve dans le rôle d'un
antagoniste à répétition (simplification due au spectateur-cible), et Mme Hudson. Cette dernière est, pour une fois,
une JEUNE veuve, parfaite dans son rôle de "petite maman". J'ai particulièrement apprécié la relation qu'elle
développe, dans un épisode, avec Moriarty.

Un seul petit bémol : la version française exécrable. Époque oblige, il y a peu de doubleurs, et seuls les personnages
principaux sont soignés. Les autres se retrouvent affublés de voix totalement décalées, voire de "lignes de
remplissage" en totale roue libre qui risquent de déconcerter le public non-averti. Entendre Moriarty chantonner "je
fredonne entre mes dents, je fredonne entre mes dents" a de quoi surprendre.

Dans l'ensemble, c'est une excellente série, mais à regarder de préférence en VO sous-titrée.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite