Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Bonne nuit Mr Holmes
Bonne nuit Mr Holmes Critique de
Bonne nuit Mr Holmes
par Carole Nelson Douglas
chez Le Masque
24 novembre 2004
» voir la fiche bibliographique
par
bucherer
Ses autres critiques
Bonjour Irène Avril 9, 2005

Quelle bonne idée que de voir Holmes par le bout de la lorgnette d'un de ses adversaires les plus coriaces ! Qui plus est, LA Femme ! Quel haureux choix, et original ! Adversaire qui n'en est pas vraiment une d'ailleurs : on sent bien que la sympathie de SH va davantage à Irène qu'à son royal et insupportable client ! (ce qui est conforme à Scandale en Bohème)
Un peu long, dommage, mériterait une cinquantaine de pages en moins.
Question de vraisemblance : une cantatrice étrangère serait-elle acceptée régulièrement et quotidiennement à une table royale pendant que le roi en question agonise qq mètres plus loin ? Et pourrait-elle de surcroît inviter une copine ? Au XIXème siècle ? Personnellement, je ne le pense pas. Et je crois que SACD n'aurait pas pris un tel risque.
De même, la police de ce roitelet me fait penser aux caricatures de soldats allemands que le français se régale à dépeindre pas très dégourdis - voir les films sur le genre ou QRN sur Bretzelbourg de Franquin. Un peu facile... Il est vrai qu'on a son lot de balourds à Scotland Yard !
Mais si l'on accepte ces postulats de départ, l'amateur (l'amoureux ?)de SH, même s'il n'est pas en compagnie permanente de son héros, passera un excellent moment...
L'émotion est présente, l'illusion est parfaite : c'est le principal !

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite