Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Sherlock Holmes Crime Alley, T1 : Le Premier problème
Sherlock Holmes Crime Alleys, T1 : Le Premier problème Critique de
Sherlock Holmes Crime Alleys, T1 : Le Premier problème
par
chez Soleil
9 janvier 2013
» voir la fiche bibliographique
par
Méloë
Ses autres critiques
Vite, la suite ! Mars 13, 2013

Si je suis assez loin du coup de cœur, je brûle pourtant de découvrir la suite !

Le fait est que l’intrigue lancée dans ce premier tome est très prenante et je l'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimée, en particulier parce que je lui ai trouvé une saveur tout à fait victorienne avec juste ce qu’il faut de fantastique !

A partir de là, pourquoi cette BD n’a pas été un coup de cœur ? Le problème majeur est tout simplement que je n’ai pas été totalement convaincue par le personnage de Sherlock Holmes... Ce qui est assez fâcheux, vous en conviendrez. J’ai du mal à l’imaginer tutoyant un inspecteur de Scotland Yard, tout comme j’ai du mal avec sa réputation de coureur de jupons…

Et puis sur le plan physique, ça ne va pas mieux. A part les yeux gris, physiquement, je n’ai pas réussi à reconnaître Holmes. Alors certes, il est capricieux, cabotin, intelligent, impertinent et bordélique à souhait. De même qu’il est plus que capable de se défendre lorsque propulsé dans un combat, mais je ne sais pas… je n’ai pas réussi à vraiment me sentir à l’aise avec le personnage, physiquement, je n’ai pas vraiment eu l’impression d’avoir à faire à Sherlock Holmes… De même, je n'ai pas trouvé que le personnage avait l'air particulièrement jeune... J’ai vraiment bloqué sur le plan graphique et c’est fâcheux parce qu’il s’agit d’une dimension importante dans une BD.

Bref, si l'intrigue m'a captivée, je n'ai vraiment pas adhéré à l'univers graphique de cete BD. Dommage...

Pour lire mon billet en version intégrale :
http://leboudoirdemeloe.wordpress.com/2013/02/15/cordurie-sylvain-nespolino-alessandro-le-premier-probleme

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite