Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Sherlock Holmes et l'apicultrice
Sherlock Holmes et l'apicultrice Critique de
Sherlock Holmes et l'apicultrice
par Laurie R. King
chez Ramsay
1 mars 1998
» voir la fiche bibliographique
par
Benedicte S.
Ses autres critiques
M'attendais à mieux Novembre 1, 2012

Ouh, quel bonheur en tombant sur ce livre ! Holmes a pris sa retraite, certes, mais il croise la route d'une jeune fille qu'il prendra au départ pour un jeune homme.



Elle est jeune, intrépide, orpheline, et en a marre de sa tante. La voilà partie dans les enquêtes avec un Holmes souffrant de rhumatismes.

J'aurais aimé plus... il manque quelques petites choses pour faire de ce premier roman une œuvre réussie.

Le roman comportant plusieurs enquêtes, cela lui permet de na pas stagner dans des enquêtes trop longues. Mais, a contrario, celui donne parfois au roman une sensation de brouillon, comme si l'auteur avait groupé quelques histoires et fait en sorte de leur donner une suite.

Malgré tout, j'avais bien aimé ce roman, même si, dans l'absolu, la différence d'âge était trop forte entre Holmes et Mary Russel.

Autre point négatif : la quasi absence de Watson et lorsqu'il est présent, nous avons face à nous un Watson débile profond. Hors Watson est tout sauf un crétin, il est un homme à l'intellect normal, il est docteur, tout de même, c'est juste que Holmes surpasse tout le monde.

Dans le livre, même un poisson rouge aurait l'air plus intelligent que ce pauvre docteur Watson, décidément bien malmené dans les pastiches ou les films.

PS: Attention, ce livre est le même que "Sacrifier une reine" du même auteur. Autre édition, autre titre. Ne vous faites pas avoir !

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite