Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Le musée de l'Holmes
Le musée de l'Holmes Critique de
Le musée de l'Holmes
par Jacques Baudou / Paul Gayot
chez Néo
1 novembre 1987
» voir la fiche bibliographique
par
Eric S.
Ses autres critiques
Un bon recueil de parodies et pastiches Août 3, 2012

Le Musée de l'Holmes, au delà de l'horrible jeu de mot, est un recueil de nouvelles intelligemment écrites, paru en 1987 dans la collection "Le miroir obscur" chez NéO. Entre une introduction relatant une "brève histoire de l'holmésologie en France" et une annexe clôturant le tout sous la forme d'une étonnante histoire de petit chaperon rouge revisitée et assortie de notes démontrant une érudition sans faille de la sherlockologie, on trouve neuf nouvelles traduites de différents auteurs anglo-saxons, ayant parfois quitté l'univers de la science fiction pour faire un petit détour chez les holmophiles (dont au moins deux très connus : Isaac Asimov et Philip José Farmer).
Chaque nouvelle est précédée d'une brève et utile biographie du pasticheur holmésien (bon, j'arrête là avec les NEOlogismes).
Mes nouvelles préférées, outre "Le loup chantant de Forest Gate" amateur de petites filles habillées en rouge, sont "Sherlock Holmes résout le mystère d'Edwin Drood", proposant une fin au roman inachevé de Charles Dickens, "Le crime ultime" d'Isaac Asimov, donnant une interprétation de La Dynamique de l'Astéroïde, le mémoire interdit du professeur Moriarty, et "Raffles et la folle nuit américaine", véritable pastiche faisant se rencontrer Raffles, le gentleman cambrioleur américain, l'écrivain Mark Twain et Sherlock Holmes.
Un bon recueil, que l'on trouve encore sur les sites d'occasion, à ne pas manquer !

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite