Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » L'Affaire du chien des Baskerville
L'Affaire du chien des Baskerville Critique de
L'Affaire du chien des Baskerville
par Pierre Bayard
chez Les éditions de minuit
10 janvier 2008
» voir la fiche bibliographique
par
Eric S.
Ses autres critiques
Une histoire revisitée sans peur et sans reproche Août 3, 2012

Pierre Bayard revisite la plus célèbre des aventures de Sherlock holmes, en proposant une interprétation totalement différente des éléments de l'enquête. Sa démonstration est construite en quatre volets : 1) un rappel des faits ; 2) une mise en évidence des incohérences de l'enquête officielle ; 3) un essai théorique tentant de prouver l'existence d'un espace intermédiaire situé entre la fiction et le monde réel, lieu de passage où les personnages de fiction peuvent interagir avec les vrais gens et réciproquement, dans cet endroit étrange se déroule un combat mortel entre Sherlock holmes et Conan Doyle lui-même (si j'ai bien tout compris) ; 4) une nouvelle interprétation du roman et de l'enquête, débouchant sur un autre coupable. Dommage, les digressions psychanalytiques sur la reconstruction des univers fictionnels dans l'imaginaire de chaque lecteur et sur les motivations supposées de Conan Doyle à l'égard de son personnage de roman le plus célèbre encombrent un peu la beauté du raisonnement purement policier, et si l'exercice de style tient sa promesse en fin de parcours, nous devons pour y arriver subir une interminable démonstration sans réel rapport avec L'affaire du chien des Baskerville.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite