Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau, T3
La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau, T3 Critique de
La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau, T3
par François Pardeilhan
chez Pin à Crochet
7 décembre 2005
» voir la fiche bibliographique
par
Benedicte S.
Ses autres critiques
Jeune, mais talentueux, le Sherlock ! Juillet 16, 2012

Ma curiosité était titillée au plus haut point à l'entame de la lecture de ce tome.

En effet, dans le tome 2, le jeune Sherlock quittait Pau définitivement, n'y revenant que bien plus tard, en compagnie de Watson.

Alors, qu'est-ce que l'auteur allait nous réserver ici, si Sherlock était parti ?

Des autres enquêtes, oui, mais comment allait-il s'y prendre ?

Tout simplement à l'aide des souvenirs des habitants de Pau qui se remémoreront soudainement les petites enquêtes du jeune garçon. Comment ?

En lisant dans un journal que Sherlock Holmes a retrouvé le cheval "Silver Blaze", ou que le détective range ses cigares dans un seau à charbon, ou par une rencontre avec un explorateur norvégien nommé Sigerson et qui fera penser à quelqu'un un jeune garçon du nom de Sherlock.

Des enquêtes assez courtes, mais bien ficelées, avec un faible pour celle avec "le registre du haras" (les étalons noirs m'ont toujours fait rêver) et "la piste de l'intrigue".

Sans compter que "la chambre vide", "le mystère du chaudronnier" et "le mystère du laboratoire" m'ont fait passer de bons moments de lecture.

Avantages : vous pouvez les lire toutes d'un coup ou bien, comme moi, aventures par aventures, avant d'aller vous coucher.

Le seul point qui m'a désolé tient au fait que ce ne soit plus Sherlock Holmes qui raconte ses enquêtes. Nous ne sommes plus dans la tête du détective et c'est bien dommage.

Nombreuses références canoniques.

Malgré tout, les non connaisseurs de l'univers holmésiens peuvent le lire et en tirer grande satisfaction.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite