Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Critiques » Le Petit dictionnaire de Sherlock Holmes
Le Petit dictionnaire de Sherlock Holmes Critique de
Le Petit dictionnaire de Sherlock Holmes
par Marc Lemonier
chez City éditions
1 septembre 2011
» voir la fiche bibliographique
par
Bénédicte S.
Ses autres critiques
Amusant mais pas canonique à cent pour cent. À 7% peut-être, et encore... Décembre 31, 2011

Lorsque je suis tombée sur ce bouquin, je me suis dit que cela serait amusant de le posséder. Bien souvent, je cherche dans ma mémoire le réalisateur d’un film ou un détail d’une aventure et rien ne surgit. Si, à ce moment là, vous n’avez aucun ordinateur d’allumé, c’est assez embêtant. Un dictionnaire résoudrait aisément ce problème.

Ne vous attendez pas à de grandes révélations en le lisant. Une grande partie de l’ouvrage se trouve sur le site de la SSHF. Le dico peut, toute fois, se révéler utile en cas de plantage de PC ou de flemme de l’allumer pour vérifier un détail (attention, pas un détail trop petit, juste une indication). Il se lit plaisamment installé dans le canapé, tasse de thé à la main et carnet de note à côté... Vous saurez pourquoi plus bas.

L’auteur nous cite souvent des passages entiers du canon, comprenant dialogues ou descriptions. Lorsqu’il nous donne le titre de l’aventure canonique, en dessous, il note le titre en V.O, sa date de publication, l’endroit où elle fut publiée ainsi que son abréviation officielle en bas du texte.

Lemonier nous parle aussi de quelques films sur Holmes, dont les deux derniers de Ritchie, la série Sherlock de la BBC, celle de la Granada, des villes citées dans le canon, des personnages (quelques uns, les plus importants), de quelques acteurs qui ont interprétés Holmes à l’écran, des untold stories,... Mais sans trop entrer dans les détails. Le strict minimum. Mes dossiers personnels sont plus épais que le dico.

Malheureusement, ce petit dico est bourré d’erreurs monumentales, de bévues dans la mise en page, dans l’orthographe de certains personnages, d’une erreur lamentable dans le titre en V.O des « Propriétaires de Reigate » qui devient « The Red-Headed League » au lieu de « The Reigate Squires ».

Pareil pour certaines infos qui n’auraient fait de tort à personne d’être ajoutées, comme quand Lemonier nous signale que Holmes a acheté son Stradivarius pour une bouchée de pain à un brocanteur. Était-ce si compliqué de donner plus de détails et d’ajouter qu’il valait au moins 500 guinées et qu’il l’avait payé 55 shillings à un brocanteur juif de Tottenham Court Road (CARD) ?

Toutes les erreurs relevées se trouvent dans un topic du forum, avec la liste non exhaustive des boulettes.

Bref, contentez-vous de le laisser dans le rayon et ne vous faites pas avoir comme moi. Ou alors, proposez la version revue et corrigée...

Mon avis sera mitigé et pas défavorable car il peut servir tout de même, avec des annotations et corrections dans la marge.

---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite