Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » Buffalo Bill est-il canonique ?
par
Roland Nicolas
Buffalo Bill est-il canonique ? Janvier 1, 2002

Roland Nicolas, membre SSHF, démontre que le célèbre Buffalo Bill a un rapport avec Conan Doyle.

De nombreuses histoires concernant William Frederick Cody existent, mais il faut faire la part de la légende. En effet celle-ci fut bâti de son vivant par un autre aventurier célèbre, Edward Z.C. Judson, qui était aussi un écrivain populaire connu sous le nom de Ned Buntline. Ce dernier écrivit 557 romans, plus d'une centaine d'autres en diverses langues étrangères sur Buffalo Bill. Il enjoliva la vérité à tel point que son h éros lui-même ne se reconnu pas. Mais ainsi le mythe était en marche, et la popularité toute neuve de Cody lui ouvrit toutes grandes les portes du spectacle.

Malgré tout, il ne faut pas tomber d'un excès à l'autre, et réduire William Frederick Cody à un simple show man, aussi renommé fut-il. Sa vie fut vraiment aventureuse.

Tout d'abord, il est né le 26 février 1846 dans l'Iowa. A l'âge de huit ans, il suivit sa famille au Kansas, mais devenu orphelin de père à 11 ans, il dut s'occuper de sa mère et de ses deux soeurs. Pour cela il fut tout d'abord messager du télégraphe, avant de devenir trappeur et enfin chasseur de bison dès 13 ans. Il aurait d'ailleurs rencontré à cette période Jim Bridger et Kit Carson à Fort Laramie. Il participa ensuite à l'équipée postale du Pony Express l'année suivante. Il y était un des cavaliers sur une étape de 76 miles (Red Buttes - Three Crossing), qu'il devait couvrir en une journée, pour transmettre les messages. C'est là qu'il fit son premier exploit. En effet arrivé à Three... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite