Société Sherlock Holmes de France Bibliographie française de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » Interview : Jeremy Brett (Hello! Magazine n°104)
par
Christopher Kenworthy
Interview : Jeremy Brett (Hello! Magazine n°104) Mai 26, 1990

Traduit par Marie Chanet, membre SSHF.

Pour des centaines de téléspectateurs dans près de soixante-dix pays du monde entier, Jeremy Brett est Sherlock Holmes. Jeremy peut être considéré comme « l'ultime Sherlock Holmes », mais cette année, il tourne dans ce qui sera, il le jure, le dernier des six téléfilms d'une heure qui ont fait de lui une star internationale. Le parcours de huit ans qui l'a finalement amené à prendre cette décision n'a pas toujours été facile : alors qu'il travaillait dur sur le tournage de la deuxième série, en 1985, sa femme américaine bien-aimée, Joan, est morte. Le chagrin, combiné au surmenage lié au rôle qu'il incarnait, a provoqué chez lui une dépression nerveuse qui l'a conduit dans une maison de repos. Il est évident que l'homme qui se cache derrière le deerstalker et la pipe en terre cuite est très différent de Holmes, si sûr de lui. Pour ce fils d'une famille provinciale aisée, la comédie était loin d'être la carrière à laquelle son milieu aurait pu le destiner. Et de fait, Jeremy s'est considéré comme un imposteur pendant plusieurs années. En tant qu'acteur, il qu'il atteignait le point culminant de sa carrière lorsqu'il interpréta Hamlet à l'âge de vingt-sept ans ; de manière contrastée, il incarna aussi Freddy dans My Fair Lady. Mais avec Holmes, il a atteint une renommée mondiale, et à présent, il n'aspire qu'à se reposer. Il a pris du temps sur le tournage pour accorder une interview exclusive à HELLO !

Christopher Kenworthy : Jeremy, vous avez été... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite