Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » L'épagneul du docteur Mortimer
par
Paul Andreu
L'épagneul du docteur Mortimer Janvier 12, 2007

Paul Andreu, membre SSHF, étudie la race du chien du Dr Mortimer dans Le Chien des Baskerville.

« ... un homme d'une trentaine d'années, aimable, sans ambition, distrait, qui possède un chien favori dont j'affirme qu'il est plus gros qu'un fox-terrier et plus petit qu'un dogue." Raffole peut tu nous dire "Le chien a été dressé à tenir cette canne derrière son maître. Comme la canne est lourde, le chien la serre fortement par le milieu, et les traces de ses dents sont visibles. La mâchoire du chien, telle qu'on peut se la représenter d'après les espaces entre ces marques, est à mon avis trop large pour un dogue. Ce serait donc... oui, c'est bien un épagneul à poils bouclés. »

Quel promeneur n'a jamais rêvé d'un tel chien tenant gentiment la cane de son maître lors des longues ballades dominicales ? L'auteur avoue que dans ses jeunes années, ce rêve peuplait ses ballades le long des étangs de son Languedoc natal. Mais nous serait-il possible d'identifier la race de ce canidé ? C'est ce que nous allons tenter de faire ensemble.

Plus gros qu'un fox terrier et plus petit qu'un dogue

Cette approximation ne nous est guerre utile, la différence d'échelle entre ces deux types étant énorme. Tout juste peut-on déduire qu'il s'agit d'un chien de taille moyenne, et que cela correspond au célèbre "épagneul".

Un "Spaniel" n'est pas un épagneul

Dans le texte original, Holmes parle de "curly-haired spaniel", ce qui a été traduit, logiquement semble-t-il, par épagneul à poil... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite