Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4642)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4642)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » Les méthodes de Sherlock Holmes
par
Maurice Leblanc
Les méthodes de Sherlock Holmes Août 1, 1930

Ecrit au lendemain de la mort de Sir Arthur Conan Doyle, par Maurice Leblanc, le père d'Arsène Lupin et de Herlock Sholmès, ce texte est paru dans la revue Les Annales politiques et littéraires, le 1er août 1930.

Si un auteur d'histoires policières consentait à retourner contre l'un de ses romans cet admirable appareil de déductions et d'observations avec quoi il résout tous les problèmes, je crois qu'au point de vue strictement policier il ne resterait pas grand-chose dudit roman. Que Sherlock Holmes prenne la meilleure de ses loupes et qu'il examine froidement le chemin que mon ami Conan Doyle, au moyen de merveilleux raisonnements, lui a fait parcourir pour atteindre la vérité, il s'apercevra, non sans-stupeur, que ce chemin ne l'aurait jamais conduit à la vérité. Les raisonnements qui l'ont guidé se trouvaient, en général, faussés par une imperceptible erreur, ou coupés par un obstacle, ou enchaînés les uns aux autres par les liens les plus arbitraires. Combien différente est la réalité !

Un crime se commet.

La police, aussitôt en action, est contrainte d'aller de l'inconnu au connu, d'une ombre impénétrable vers une région de clarté. Le romancier, lui, agit à l'inverse. Il part du point d'arrivée, qu'il a choisi lui-même, en pleine lumière, et il rebrousse chemin, semant son passage de pièges, embrouillant les pistes et accumulant les ténèbres.

Arrivé au point de départ, il confie son lecteur aux mains expertes d'un Sherlock Holmes, lequel n'a plus, pour réussir, qu'à relever les empreintes disposées aux bonnes places, qu'à ramasser... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite