Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » Sherlock Holmes et Jack l'éventreur
par
Bernard Oudin
Sherlock Holmes et Jack l'éventreur Janvier 1, 2002

Bernard Oudin, membre SSHF, dresse un parallèle entre le détective et le tueur en série.

Dans le monde trouble du crime, les deux plus grandes célébrités de l'Angleterre victorienne sont à coup sûr Sherlock Holmes et Jack l'éventreur. Plus d'un siècle plus tard, il ne se passe guère de mois sans que paraissent des livres dont les auteurs s'efforcent de faire revivre le premier ou de démasquer le second.

Il n'y a pas lieu ici de refaire l'histoire des meurtres de Jack l'éventreur ni d'énumérer les multiples hypothèses lancées avec plus ou moins de sérieux pour percer son identité. De tout temps, certaines d'entre elles ont relevé de la plus haute fantaisie. Jack l'éventreur, c'est un peu pour les Anglais ce que le Masque de fer est pour les Français : un mystère irritant et obsédant. Le prétexte aux études les plus sérieuses comme aux plus mauvais romans. Avec, à la clef, dans les deux cas, la même envie irrésistible d'y mêler les têtes couronnées, le frère jumeau de Louis XIV ou le duc de Clarence, petit-fils de la reine Victoria.

Dans le cas de Jack l'éventreur, la célébrité d'un suspect offre un critère commode pour juger une nouvelle théorie. On peut affirmer sans crainte de se tromper que plus le « candidat » est connu et moins la théorie est sérieuse. Car enfin, pourquoi diable le tueur de Whitechapel aurait-il été quelqu'un de connu ? L'imagination de certains « ripperologues » a pourtant atteint des sommets en 1995 avec la publication du fameux journal de Jack l'éventreur, dont pratiquement plus personne ne doute... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite