Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4643)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4643)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » Interview : Christophe Gelly (Le récit policier anglophone au XIXe)
par
Jean-Pierre Crauser
Interview : Christophe Gelly (Le récit policier anglophone au XIXe) Janvier 1, 2002

Le Bulletin de la SSHF se faisait l'écho d'une thèse soutenue à l'Université Lyon II Lumière sous le titre "Le récit policier anglophone au XIXe siècle : genèse d'une poétique". Jean-Pierre Crauser, Directeur de la Succursale SSHF de Lyon, a rencontré son auteur, Christophe Gelly, et nous livre un entretien exclusif.

SSHF : Comment as-tu découvert Sherlock Holmes ?

Christophe Gelly : Mon intérêt pour ce personnage provient d'abord de la recherche que j'effectue sur le genre policier et sa genèse au XIXe siècle. c'est ainsi que, même si bien sûr je connaissais comme tout un chacun la figure mythique de Holmes, j'ai été amené à étudier en détails les textes et leur système narratif particulier.

SSHF  : Au-delà de ton travail de recherche, comment se manifeste ton intérêt pour le détective ?

CG : Comme je te l'ai dit, c'est d'abord le mythe holmesien qui a constitué le point de départ de mon désir de découvrir les multiples facettes du personnage. Par exemple, les (très) nombreuses sociétés holmésiennes m'ont toujours fasciné (même si je n'ai jamais adhéré à aucune d'entre elles : peut-être par volonté de préserver quelque distance scientifique envers mon sujet de recherche !). A vrai dire, tout cela nous interroge sur la manière dont nous avons traité ou non, liquidé ou intégré, notre héritage du XIXe siècle : héritage fait de représentations et de réflexes particuliers, qui... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite