Société Sherlock Holmes de France Encyclopédie de l'oeuvre de Conan Doyle

L'Association
Qui sommes-nous ?
Statuts
Inscription
Historique
Publications
Réunions
Expositions
Boutique
Dons
Contact

Forums

Travaux
Articles (90)
Critiques (581)
Fictions (118)

Outils
Bibliographie (3613)
DVDthèque (211)
Encyclopedia (4645)
Argus (2184)
Recherche canonique


Et en anglais...
Encyclopedia (4645)
Arthur Conan Doyle
   Biography
   Chronology
   Complete Works
Sherlock Holmes
   Canonical search
   Stories
   Characters
   Sherlockiana
     Definition
     Studies
     Scholars
   Adaptations
     on Paper
     on Screen
     on Stage
     on Radio
   Sherlockian FAQ
Search Encyclopedia



Accueil » Articles » Freud et Sherlock Holmes
par
Odon Vallet
Freud et Sherlock Holmes Janvier 1, 2002

Odon Vallet,membre SSHF, tente, dans cette étude, d'associer Conan Doyle et Freud.

Le destin des pulsions contre le Pardon des péchés

En 1991, Odon Vallet écrivait les lignes suivantes sur Sherlock Holmes dans l'étude Culture Générale  (Masson, collection Concours Culture). Les quincailliers noteront avec tristesse que l'auteur, comme beaucoup, vit dans l'erreur en pensant encore que Sherlock Holmes n'est qu'un personnage créé par Conan Doyle. Nous publions ce texte méconnu pour vous inciter à lire le livre d'oû il est extrait et dans l'espoir d'entamer un débat entre quincailliers sur ce sujet. Nous attendons vos remarques, critiques, études complémentaires ou contradictoires.

Des microbes de Pasteur aux énigmes de Sherlock Holmes, il y a le même regard scrutateur du microscope et de la loupe. Pénétrer au plus intime du corps et de l'âme fournit matière à s'écarquiller. Dans son séminaire sur La lettre volée, Jacques Lacan s'est inspiré d'un conte d'Edgar Poe traduit, sous ce titre par Baudelaire. Le héros de Poe, le policier Dupin, a d'ailleurs servi sinon de modèle du moins de repère à Conan Doyle (1) pour la composition du personnage de Sherlock Holmes. L'anglais invente le détective, issu du detector. Ce dernier mot désigne un appareil servant à déceler une irruption pernicieuse qu'il s'agisse de grisou dans la mine ou d'un malfaiteur contre une serrure. Il reprend un terme rare du latin d'Eglise qui, chez Tertullien (2), caractérisait celui qui découvre une vérité cachée, le révélateur du mystère. Les détectives et leurs auteurs se sont... Inscrivez-vous gratuitement pour lire les articles en entier.




---

© Société Sherlock Holmes de France
Toute reproduction interdite